Accueil » Magazine » Transport national – Les taxis-brousse rongent leur frein
Magazine Santé

Transport national – Les taxis-brousse rongent leur frein

Tous les employés de la gare routière d’Aranta ont participé au nettoyage des lieux hier.

Branle-bas de combat dans la gare routière nationale d’Aranta depuis le début de la semaine, après l’annonce de la prochaine ouverture de la circulation des taxis-brousse sur la route nationale N°4.

Le directeur de l’Agence des transports terrestres de Boeny, Toky Rahaingo, et le directeur régional du Tourisme et des transports, Angelo Herinaina Ramamonjisoa, ont effectué hier, une descente à ce stationnement. Les dispositifs et les protocoles sanitaires sont déjà en place. Entre autres, la pose des autocollants et la peinture de la distanciation sociale. Un grand nettoyage du local a été également organisé hier, auquel tous les employés ont participé.

De nouvelles mesures sont aussi prises, notamment une entrée unique dans l’enceinte. Ce seul accès est créé afin de mieux contrôler le lavage des mains, les gestes barrières et le port de masques. La désinfection des lieux, surtout des guichets, se fera tous les jours et les taxis-brousse devront être désinfectés avant chaque départ.

Le nombre des personnes travaillant dans le local sera également limité et la circulation des personnes à l’intérieur de l’infrastructure réduite. « Ceux qui réceptionneront des colis n’accèderont pas à la salle d’attente, mais rejoindront directement les véhicules dans le parking », explique le chef de gare, Saïd Serge.

« Tout est fin prêt. Les premiers départs de Mahajanga vers la capitale auront lieu le mardi 15 septembre. Il en sera de même pour les véhiculés qui se destinent à Ambatolampy, Ambositra, Fandriana et Fianarantsoa, ainsi que Vaingandrano et la région Androy. Les prix du ticket sont maintenus à 30 000 ariary pour le trajet Mahajanga Antananarivo. Les véhicules sont en pleine révision technique dans les garages car ils n’ont pas roulé pendant cinq mois », rappelle le coordonnateur de l’ATT à Mahajanga.

Le nombre des passagers est fixé à quatre par banquette pour les véhicules Sprinter, trois pour ceux de marque Mazda. Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes dans les coopératives nationales et certains guichetiers ont même déclaré que les places sont toutes réservées. Pour la société Cotisse, le voyage en nocturne est encore exclu pour des raisons de sécurité. « Le prochain départ aura lieu le mercredi 16 septembre et non pas le mardi 15 car nous attendons les véhicules venant de la capitale. Ils ne voyagent que dans la journée », précise une responsable.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi