Accueil » Economie » Résilience financière – Les dirigeants d’entreprises entrent en formation
Economie

Résilience financière – Les dirigeants d’entreprises entrent en formation

Accord trouvé pour relancer la gestion optimale de la trésorerie chez les entreprises. C’est dans cette finalité qu’est amorcé le regroupement des dirigeants de trois cent vingt-neuf entreprises touchées par la crise liée au coronavirus et appuyées financièrement à cet effet. Ces managers entrent en formation pour sept semaines afin de mener la relance économique dans leurs structures respectives, sous l’égide du programme d’appui à l’entrepreneuriat Fihariana.

Formation en ligne

La formation se déroule grâce à l’appui financier consenti par la SFI ou IFC, une branche de la Banque mondiale. « Cette série de formations pour entrepreneurs, lancée officiellement le 9 septembre 2020, aborde spécifiquement les problèmes qui se posent aux petites entreprises à Madagascar en raison, entre autres, des perturbations des chaînes d’approvisionnement causées par la gestion sanitaire de la crise de la Covid-19. Il s’agit notamment pour les entrepreneurs, d’ajuster leurs activités, d’améliorer leur compréhension des critères d’accès au financement et de mieux tirer parti des technologies disponibles », explique Marcelle Ayo, dirigeante locale de la SFI ou société financière internationale.

Par leur taille réduite, les entreprises représentées au cycle de formation sont bénéficiaires du prêt appelé Miarina. Pour les responsables du programme Fihariana dirigé par Valérie Zafindravaka, « Miarina est un produit financier sous forme de crédit de trésorerie amortissable avec un taux négocié de 8%. L’offre a été conçue pour appuyer les entreprises à couvrir les charges, permettant ainsi de préserver le maximum d’emplois en période de crise sanitaire liée à la covid-19. C’est en complément de ce soutien financier qu’une offre de formation adaptée au contexte actuel a été développée par Fihariana en collaboration avec l’IFC ou SFI ».

La formation visant à accompagner les décideurs en entreprises se fait en ligne dans les autres régions en dehors d’Analamanga. Le redressement des sociétés dont les activités alors en naissance ou en croissance ont été stoppées par la crise sanitaire, est escompté au bout de la formation. Sa teneur s’articule autour de la gestion des fonds de trésorerie.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi