Accueil » A la une » Galeries d’art – Les férus d’art s’impatientent
A la une Culture

Galeries d’art – Les férus d’art s’impatientent

À l’instar des concerts et spectacles, on a aussi hâte de retrouver les diverses expositions artistiques.

Si les musiciens et les chanteurs se ruent pour se renouer avec la scène , les autres artistes peintres ou plasticiens semblent encore faire patienter leur public.

Cette longue période de confinement a été sans doute propice à la créativité de des artistes. Une fois la reprise des événements autorisée, les concerts en format cabaret se multiplient. Ceci-dit, la scène culturelle se focalise plus sur la musique actuellement, néanmoins d’autres disciplines émergent du lot. D’autant plus qu’en terme de visibilité, ces derniers ont le plus souffert aux yeux du public.

Les musiciens et chanteurs de tous horizons ont pleinement su jouir des avantages des réseaux sociaux. On parle ici évidemment des autres artistes visuels, plasticiens. Ils patientent aussi pour la reprise des expositions dans les nombreuses galeries d’art de la capitale et du pays. De belles initiatives font déjà écho, entre autres du côté du Lapa RN7 à Soanierana où grâce au collectif Jamerla Koonaction de belles expositions se sont déjà proposées. De même qu’au Tahala Rarihasina Analakely, les voyages en peinture se sont enchaînés et aussi à la galerie de la Fondation H à Antsahavola. Des affiches qui étanchent la soif des férus de beaux-arts.

Forte motivation

Nul doute qu’un retour en force de diverses expositions se profile à l’horizon. À l’instar de tout ce qui concerne les manifestations culturelles ou événementielles, le respect des gestes barrières et des normes sanitaires est primordial. On note une forte motivation de la part du public à reparticiper aux évènements. Bien sûr, pour certains types d’évènements, ces mesures seront plus difficiles à mettre en place, la relance peut-être un peu plus lente. Il importe donc que comme les salles de spectacles ou de cabarets, les galeries d’art soient parfaitement au taquet, fin prêtes à recevoir ses visiteurs. De nombreuses conditions étant généralement de mise pour la bonne présentation d’une exposition, on se doit ainsi de faire preuve de patience. La reprise totale de la scène culturelle sera dure, mais sure.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi