Accueil » A la une » Covid-19 – La pandémie persiste dans quatorze régions
A la une Magazine Santé

Covid-19 – La pandémie persiste dans quatorze régions

Quatre vingt cinq nouveaux cas positifs et vingt quatre guéris sont rapportés dans quatorze régions hier.

Face à la dimension accrue reprise par la contamination, le nombre de guérisons constatées se réduit à vingt quatre hier. Cela reflète un effectif de plus en plus amoindri.

Jour sans décès et sans cas grave supplémentaire, marqué par une chute brutale du nombre de guéris. C’est le cas d’hier lorsque la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana a livré son rapport sur la situation de la pandémie de coronavirus. Quatorze régions comptent des malades et des guéris de la covid-19 à s’en tenir aux statistiques révélées hier.

Les quatre vingt cinq nouveaux cas positifs signalés hier, sont localisés dans onze régions. Détectés à partir de six cent soixante deux tests d’identification du virus réalisés, ces cas positifs supplémentaires portent le nombre de porteurs en traitement à mille soixante et onze. Parmi eux se trouvent cinquante trois patients dans un état grave traités à l’hôpital sans que leur nombre évolue en deux jours successifs.

Dans la ville de Fianarantsoa où douze patients sont toujours dans cet état sur trente et un malades traités, les autorités dotent quatre centres de santé de base de plusieurs kits de médicaments pour le traitement du coronavirus. Des mesures prises concernant le transport routier régional sont attendues dans cette ville en fin de semaine, et le couvre-feu se maintient comme dans la capitale de 23 heures à 4 heures.

Le coronavirus connaît une faible contagion dans la région Analamanga où, en comparaison avec la densité de la population, moins de nouveaux cas positifs sont détectés. Vingt deux nouveaux contaminés y sont enregistrés hier. Pour la région Diana où le coronavirus est identifié chez seize personnes supplémentaires, un arrêté préfectoral vient d’être publié. Le préfet Adèle Bienheureux Rabemamory a signé l’arrêté définissant l’alignement du couvre-feu avec celui en vigueur dans la capitale, mais avec une interdiction formelle d’ouverture des boîtes de nuit et des discothèques. Dans cette région où se trouve un seul guéri annoncé hier parmi les vingt quatre recensés dans toute l’île, il est toujours prohibé de se déplacer vers les régions voisines.

Réputée inaccessible à la covid-19 en raison des routes en piteux état qui y mènent, la région Melaky a enregistré hier un cas positif dans son chef-lieu, Maintirano. Entre cette localité et la ville de Tsiroanomandidy où aucun guéri ni nouveau malade n’a été signalé hier, un tronçon de route secondaire de 400 km a toujours été fréquenté par des personnes en déplacement acheminés par des camions transportant des marchandises.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi