Accueil » Santé » CHU JRA – Des opérations chirurgicales annulées faute d’oxygène
Santé

CHU JRA – Des opérations chirurgicales annulées faute d’oxygène

Les  blocs  opératoires  sont  opérationnels  pour  les  cas urgents.

Plusieurs patients en attente d’une intervention chirurgicale au centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU JRA) ont dû rentrez chez eux sans être opérés. « Le générateur d’oxygène de l’hôpital est tombé en panne. Par conséquent, l’hôpital ne dispose pas d’oxygène. Aucune opération chirurgicale ne peut être réalisée dans ces conditions. Nous avons ainsi, renvoyé nos malades chez eux », lancent quelques chirurgiens du CHU JRA, hier. Ce problème est survenu au début de la semaine. L’hôpital a fait sortir des patients, depuis mardi. Hier, des patients dont l’opération a été programmée ce jour, sont arrivés à l’hôpital, et sont tout de suite, retournés chez eux.

Tous les services de l’hôpital ont pris des dispositions. Pour la plupart, ils ont demandé aux patients de rentrer, même si dans quel­ques-uns, les patients restent à l’hôpital, en attendant le retour à la normale du fonctionnement des blocs opératoires.

Des enfants qui devaient se faire opérer d’une hernie discale, des hommes avec un problème de prostate, ou encore des patients souffrant de problème de colon, se trouvaient parmi ces malades dont l’opération a été annulée et reportée à une date ultérieure. Ce sont, généralement, des opérations programmées. Le report des dates d’opération ne devrait pas avoir d’impact sur les patients, rassurent les médecins. Par ailleurs, les blocs opératoires de l’hôpital continuent à tourner pour des interventions chirurgicales urgentes. « L’hôpital achète de l’oxygène en bouteille pour les opérations urgentes », enchaîne nos sources.

Le générateur d’oxygène du CHU JRA a produit d’importants volumes d’oxygène, lorsque l’épidémie de coronavirus a fortement sévi dans la capitale. Il aurait assuré l’approvisionnement de plusieurs hôpitaux, désignés à prendre en charge des patients qui développaient une forme grave de la Covid-19. C’est ce qui expliquerait cette panne. Une source affirme que cet appareil est en cours de réparation. Le directeur de l’établissement, le professeur Olivat Rakoto Alson parle plutôt de maintenance du matériel.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi