A la une Faits divers

Andrakaivo Itaosy : Un voleur meurt fusillé par sa cible

Âgé de 20 ans, un voleur de cochon récidiviste a été exécuté d’une balle par sa propre cible, vendredi minuit, à Itaosy. Ses deux coauteurs se sont échappés.

C’était dans la nuit de vendredi à samedi 7 septembre que la gendarmerie d’Itaosy a été appelée à intervenir dans un cambriolage signalé dans le quartier d’Andra­kaivo. À son arrivée dans la cour de la famille victime, propriétaire d’une ferme, un homme se trouvait déjà à terre. Identifié, il s’agit d’un des trois voleurs comptant s’emparer des cochons, selon le commandant de brigade (CB) Olivier Raniriarison.

La cible, réveillée par un bruit, n’a pas hésité à faire usage de son arme et à ouvrir le feu pour s’opposer aux malfrats. Résultat, son projectile a tué l’un, tandis que les deux autres ont réussi à prendre leurs jambes à leur cou.

« Cet individu abattu, âgé seulement de 20 ans, avait déjà été incarcéré deux fois pour des actes similaires », indique le CB. Cette fois, les gendarmes étaient déjà en patrouille dans les environs avant que la scène ne se produise. Ils se sont mobilisés et diligentés sur les lieux dès l’alerte. Ils ont essayé de suivre les traces des fuyards, mais sans grand succès dans le noir. Il fallait alors attendre le lever du jour pour recommencer la filature et l’enquête pour les retrouver.

Connus

Au terme d’une collecte de renseignements dans l’entourage, les deux fugitifs sont maintenant connus des fins limiers de la brigade. Ainsi, leur arrestation ne sera plus loin. Au cours de leur dernière opération, ils n’ont pu rien emporter. Et pour cause, ils n’ont pas eu le temps de faire quoi que ce soit lorsque le propriétaire des bêtes leur a opposé une vive résistance. Des voisins ont, également, sauté du li t après avoir entendu le coup de feu.

D’après les témoignages glanés, ces voleurs ont grimpé le mur pour atterrir dans la cour. Ils ont été en train de chercher un moyen pour faire sortir les pourceaux de leur étable quand les locataires sont sortis pour les affronter. En fait, les cambrioleurs et l’engraisseur sont voisins, affirme une source auprès du fokontany sans pouvoir fournir davantage de précisions. La dépouille du jeune homme a été récupérée par sa famille après les constatations.