Accueil » Faits divers » Toamasina – Un conteneur bascule et tue un conducteur
Faits divers

Toamasina – Un conteneur bascule et tue un conducteur

La désincarcération de la dépouille a nécessité l’intervention d’un élévateur de conteneurs.

Le basculement d’un conteneur a tué un opérateur d’engins. Écrasé, ce dernier a trouvé une mort tragique.

Mort dramatique d’un opérateur d’engins à Toamasina. Écrasé sous un conteneur, le conducteur d’un tracteur a trouvé la mort. Ces scènes de désolation se sont produites hier. Selon les informations recueillies, le défunt travaillait pour une compagnie œuvrant dans le transport maritime. Son travail était de déplacer des conteneurs, vides mais aussi chargés, d’un emplacement à un autre, pendant les chargements et les déchargements. Ces opérations s’inscrivant dans les embarquements et les débarquements nécessitent l’utilisation d’un tracteur dont il était aux commandes. Le pire s’est produit lorsqu’un conteneur qui trônait sur la remorque du tracteur qu’il conduisait a brusquement basculé vers l’avant. Alors que son véhicule roulait, l’accident s’est produit soudainement. En se renversant, le conteneur a écrasé la cabine du tracteur, arrachant la protection qui couvre le siège du conducteur. Écrasé sous la masse de métal, ce dernier n’a pas survécu. De visu, le conteneur n’a pas été bien arrimé pour se déplacer, se renversant au premier à coup.

Expérience

La victime a été tuée sur le coup. Cette tragédie semble bien être une première. Selon les informations recueillies, pareil accident est très rare. D’ailleurs le défunt était un membre du personnel qualifié dans son domaine et semblait connaître mieux que quiconque la manipulation d’un tracteur portuaire ainsi que des conteneurs qui partent et qui arrivent. Malgré son expérience, il n’était pas à l’abri du danger qui finalement lui a coûté la vie au moment où il ne pouvait s’y attendre. La désincarcération de la dépouille était une autre paire de manches. Il a fallu recourir à l’utilisation d’un élévateur de conteneurs pour redresser celui qui a basculé avant de pouvoir libérer leur corps. Comprimé entre son tracteur et la masse de métal, il n’avait aucune chance de survivre. Les opérations de sauvetage ont été très vite menées mais la gravité de l’accident a emporté le malheureux. La compagnie pour laquelle le défunt travaillait a fait le nécessaire par rapport à cette situation dramatique. Les autorités judiciaires ont de leur côté fait le constat et pris les dispositions relevant de leur ressort afin que la famille puisse préparer les obsèques.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter