Sport

Titi Rasoanaivo : « On doit prendre notre revanche après les Jeux »

D’après leur coach, les Fosa entendent prendre leur revanche sur les Mauriciens. Ces derniers ont mis à mal la sélection malgache aux Jeux des îles.

Il y a trois semaines à Maurice, Mada­gascar était éliminé dès la phase de groupe, aux Jeux des îles de l’océan Indien. Le pays hôte avait notamment donné du fil à retordre à la sélection malgache.

Ce samedi, au stade Rabema­nanjara de Maha­janga, Fosa Juniors Elite affronte Pamplemousses SC, un club mauricien, en tour préliminaire de la Ligue des Champions de la CAF. Une occasion pour rendre la monnaie de leur pièce, d’après le coach Titi Rasoanaivo : « Les résultats aux Jeux ont déçu les passionnés de foot. Mes joueurs et moi, nous nous devons de prendre notre revanche sur les Mauriciens maintenant ». Pour ce faire, celui qui revient sur le banc du club majungais, après l’avoir quitté en 2016, dispose de plusieurs atouts. Entre au­tres, il connait bien l’entraineur d’en face.

« Pamplemousses a été sacré champion de son pays à plusieurs reprises, dernièrement. Il compte dans ses rangs des Malgaches et d’autres joueurs issus du continent. Je connais bien Tony François. C’est un ancien adversaire. D’un autre côté, un proche à Maurice m’a aussi aidé à en savoir un peu plus sur notre futur adversaire », poursuit-il.
Trois Malgaches évoluent au sein du club mauricien. Il s’agit de Hollas, Sahindou et Fabrini. Ces derniers avaient évolué chez Japan Actuel’s à l’époque, avant de prendre la direction de l’île voisine.

Philosophie de jeu
L’effectif de Pample­mousses comprend également un Nigérian qui se prénomme Sunday Gabriel. En parlant des effectifs, Fosa Juniors s’est renforcé dernièrement, en vue de cette campagne internationale. Outre Eliot du Zanakal FC et Nina de l’AS Adema, deux éléments du FCA Ilakaka ont aussi rejoint le cham­pion de Madagascar, à savoir Orlando et Ludovic.
À ce propos, le coach Titi confirme que l’intégration de ces nouvelles recrues se passe bien : « Fosa Juniors a sa propre philosophie de jeu. Si on recrute des joueurs, c’est parce que ceux-là correspondent à un profil précis et qu’on estime qu’ils s’adapteront rapidement. Ce qui est le cas des nouveaux joueurs qui viennent de nous renforcer ».