Culture

Exposition – « Betsileo au café » de Tefy Khaita invite au voyage

Un artiste amplement fier de ses racines, Tefy Khaita, ou Tefy Nirina Enrique Barryh Andriambololoson de son vrai nom, ne cesse de mettre en valeur les splendeurs de son Fianarantsoa natal. Un amour particulier pour ses origines betsileo donc, qu’il se plait depuis plusieurs années à retranscrire dans ses illustrations.

Après avoir initié un voyage initiatique à Fianarantsoa pendant près d’un an, Tefy Khaita nous revient ainsi à partir du 21 août pour une exposition inédite et enchanteresse, intitulée « Betsileo au café ». Quoi de mieux pour accueillir une exposition d’une telle envergure, qu’un lieu où le café peut couler à flot. Ainsi, le choix de l’illustrateur s’est porté sur le Chicken Art Ankorondrano qu’il égayera de ses œuvres peintes exclusivement à base de café.

Du noir de ce savoureux breuvage, il en extrait ainsi une matière avec laquelle il retranscrira ses représentations de la culture betsileo et de son peuple. Le café pour peindre est une technique qu’il a apprise à maîtriser par lui-même. Tefy Khaita nous embarque ainsi pour un voyage exceptionnel à ses côtés avec « Betsileo au café ».

Un doux voyage artistique en perspective s’ouvre ainsi à nous, jusqu’à la fin de ce mois. Excellent particulièrement dans l’art du portrait, Tefy Khaita s’est forgé une réputation dans le milieu, notamment sur les réseaux sociaux où il fédère des passionnés de tous âges et de tous horizons. En outre, s’affirmant aussi comme un artiste généreux, il se distingue également par son humilité et il met un point d’honneur à valoriser le partage à travers son art. Ainsi, que ce soit dans la capitale ou à Fianarantsoa, mais aussi partout où il passe, Tefy Khaita prend le temps de communier avec les jeunes qui croisent son chemin.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter