Accueil » Magazine » Détection – Tous les nouveaux contaminés localisés à Tana
Magazine Santé

Détection – Tous les nouveaux contaminés localisés à Tana

Depuis  plusieurs  jours,  les  foyers  de  la  pandémie  sont localisés  dans  deux  arrondissements  de  la  capitale.

C’est la première fois que tous les nouveaux contaminés signalés se trouvent dans la capitale. Hier, les trois laboratoires qui analysent les prélèvements, ont rapporté un total de deux cent huit nouveaux cas positifs, tous localisés à Antananarivo. Sur deux cent trente huit prélèvements analysés, l’Institut Pasteur a détecté cent un cas positifs, toujours à Antananarivo. Le laboratoire mobile de cette institution, déployé à Toamasina, n’a détecté aucun cas positif sur les quatorze prélèvements réalisés sur des personnes suspectées de porter la covid-19. En une semaine, le nombre de prélèvements effectués dans cette ville a progressivement chuté.

Dans la capitale, vingt-cinq autres cas positifs sont relevés par le laboratoire à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona, sur cent prélèvements analysés. De même, le Laboratoire d’analyses médicales malagasy a révélé quatre vingt trois porteurs du coronavirus, identifiés dans la capitale à partir de l’analyse de deux cent trente cinq prélèvements. « Les centres de dépistage sont multipliés et il existe d’autres sites à part les établissements sanitaires publics », souligne la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana, porteparole du Centre de commandement opérationnel de la lutte contre Covid-19.

Risque en croissance

La guérison d’office des porteurs de la covid-19, traités à domicile, au bout de quinze jours, suscite de l’inquiétude. Avec la découverte exponentielle de plusieurs contaminés en quatre semaines, la capitale compte une population où se mélangent des porteurs du virus considérés guéris et des personnes saines en contact avec d’autres personnes chaque jour. Une ruée vers les commerces et marchés ordinaires est remarquée toutes les matinées à Antananarivo malgré l’évocation d’un « confinement total ».

Selon la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana, « il y a des personnes sans symptômes chez lesquelles le coronavirus endommage l’organisme. Mais la réponse immunitaire de l’organisme peut aussi vaincre le coronavirus ». Face à la flambée du nombre de contaminés à Antananarivo, la porte-parole du CCO affirme que « depuis dix jours, il est possible de suivre un traitement à domicile car la capacité d’accueil des hôpitaux est limitée ». Des médicaments sont livrés à domicile pour les patients symptomatiques déclarés positifs à la covid-19 et qui choisissent de rester chez eux.

Les personnes symptomatiques suspectées de porter le virus sont reçues au nouveau centre de traitement à Andohatapenaka. « Le dépistage sur place donne un résultat en soixante-douze heures et un certificat est à récupérer à l’hôpital de Befelatanana en cas de négativité », d’après le Dr Manitra Rakotoarivony, directeur de la Promotion de la santé auprès du ministère responsable.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi