Social

Visite du pape – 70% des travaux achevés à Soamandrakizay

Plus que deux mois avant l’arrivée du Pape François prévue le 8 septembre, les travaux de terrassement à Soamandrakizay sont presque finis selon Père Richard Antoine Rakoton­drabe, respon-sable du domaine Soa­mandrakizay.
Il ne reste que la mise en place de l’autel pour la messe et la plantation de gazon sur quelques zones. « Par rapport aux travaux de départ initiale, 70% des travaux en sont effectués. Au total 35 ha de terrain ont été aménagés à Soamandrakizay. Environ 60 ha de ce site pour l’accueil du Pape ont été offerts par Rajabaly. Ce qui fait environ 95ha en tout. En fait, Soaman­drakizay appartenant à l’Église catholique est un vignoble auparavant. Comme c’est une terre arable, les travaux
de terrassement étaient difficiles depuis mars, avril, mai et juin. Certaines parties du site vont être recouverts de gazon. La prochaine étape consiste en la construction de l’autel, de la sacristie. Nous passerons également à la répartition du site en parcelle. Les parcelles sont destinées à classer les catégories de personnes qui viendront », explique Père Richard Antoine Rakotondrabe.
Trois voies mènent à Soamandrakizay. Cette organisation est mise en place pour sécuriser l’entrée dans ce site.

Trois voies
« Il existe trois voies. La population passera du côté de la nouvelle route Tsarasaotra-Ivato. Une route a été construite à Soavimasoandro. Un grand parking est disponible pour garer toutes les voitures. Les fidèles peuvent quand même arriver à Soamandrakizay à pied en empruntant la rue d’Antanandrano. Les officiels entreront dans le site à travers la rue depuis Antsonjombe vers Androhibe. Nous ne savons pas si cette rue va être réhabilitée. Le Pape rejoindra ce site par une autre voie. Il siègera à la Nonciature. De la Nonciature, il passera à Pullman et traversera la rue séparant le lotissement Bonnet et la cité de Rajabaly », enchaîne Père Richard.
Soamandrakizay est délimité par Androhibe à l’Est, Soavimasoandro et Imamba à l’Ouest, Antanandrano et Sabotsy Namehana au Nord et Ivandry au Sud. Ce site peut accueillir environ un million de personnes selon l’estimation de Père Richard.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter