Social

Fidèles catholiques – Évêques pour Moramanga et Antananarivo

Le prêtre Jean Pascal Andriantsoavina devient évêque après avoir administré le Grand Séminaire d’Antsirabe.

La nomination de deux prélats respectivement pour Moramanga et Antana­narivo a été confirmée par la nonciature apostolique.

Les fidèles en attente des bergers. C’est dans une immense joie que la nomination du nouvel évêque auxiliaire d’Antananarivo et du nouvel évêque de Moramanga est accueillie dans l’après-midi du 8 juillet par les fidèles catholiques. En prélude à la visite apostolique du Pape François en septembre prochain, le révérend père Jean Pascal Andrian­tsoavina devient évêque auxiliaire à Antananarivo et Monsei­gneur Rosario Saro Vella accède au siège épiscopal de Moramanga. Les deux nouveaux dignitaires sont déjà connus des fidèles catholiques pour chacun de leurs apostolats dans d’autres localités mais leur nomination par le Pape François à ces nouvelles responsabilités comble les deux fonctions jusque-là vacantes.
La visite pontificale en septembre est très attendue et les fidèles s’attendent encore à la nomination de leurs évêques pour le cas de l’archi­diocèse de Tsiroano­mandidy et des diocèses de Mahajanga et d’Ambanja. S’agissant de cette dernière localité, Monsei­gneur Rosario Saro Vella y administrait l’église avant sa mutation vers l’évêché de Moramanga. La principale fonction ecclésiastique assumée depuis 2011 par le père Jean Pascal Andrian­tsoavina avant sa nomination en tant qu’évêque par le Pape, s’est trouvée au Grand séminaire d’Antsirabe. L’Église catholique à Madagascar se répartit en plusieurs diocèses et l’archidiocèse d’Antananarivo compte, outre l’archevêque, un évêque auxiliaire.

Retour au bercail
Le nouvel évêque auxiliaire, Monseigneur Jean Pascal Andriantsoavina a déjà officié en tant que vicaire à la cathédrale Immaculée Conception d’Andohalo,
l’épicentre des catholiques dans la capitale. Selon ses camarades de promotion, «avant son ordination le 5 aout 2000, Jean Pascal Andrian­tsoavina est entré au Séminaire propédeutique en 1991, puis en 1992 au Grand Séminaire philosophique d’Antsirabe pour les études philosophiques en 1992. En 1997, il est passé au Grand Séminaire interdiocésain d’Antananarivo pour achever ses études théologiques».
Alors prêtre à Antana­narivo, le révérend père Jean Pascal Andriantsoavina est l’aumônier des jeunes entre 2001 et 2003 après avoir été responsable du mouvement eucharistique des jeunes dès 2000. Dans sa vie consacrée, il est parti à Rome ensuite afin de poursuivre des études à l’Institut Pontifical Biblique. Dans la capitale italienne où tous les chemins mènent, Jean Pascal Andriantsoavina décroche sa Licence en Écriture Sainte et passe au Collège pontifical Saint Pierre pour un parcours de quatre ans, de 2003 à 2007. À son retour à Mada­gascar, il se charge de la traduction de la Bible de Jérusalem en malgache.