Accueil » A la une » Football – Barea : Nouveau coach, nouveau management
A la une Sport

Football – Barea : Nouveau coach, nouveau management

Deux heures d'entraînement intense, hier au stade de Mahitsy.

Pour la première fois, la presse a pu assister à l’entraînement des Barea, hier à Mahitsy. Une séance de deux heures, durant laquelle les joueurs se sont donnés à fond.

Des exercices de hau­te intensité et des Barea appli­qués. Ainsi peut-on résumer le premier entraînement des Barea ouvert à la presse, hier au stade de Mahitsy.

Le nouveau sélectionneur, Éric Rabesandratana, affiche un visage sérieux et concentré. Avec son adjoint, Fabiano Flora, et son préparateur physique, José Dos Santos, ils ont planifié plusieurs ateliers, dont l’exécution fut particulièrement intense. Travail, travail et encore du travail ! Habitué du haut niveau quand il évoluait au Paris Saint-Germain, Rabe transmet aujourd’hui sa philosophie, basée sur les efforts et l’abnégation.

Pour leur part, les joueurs se sont montrés concentrés et se sont donnés à fond. En l’espace de trois jours seulement, la rigueur du sélectionneur a entièrement déteint sur l’ensemble de l’effectif. Passes courtes, courses rapides, jeux de tête, tout y est passé hier.

À chaque fois, les Barea ont affiché une réelle volonté de bien faire. Anicet toujours aussi combatif, Vévé et Bansé réalisant des combinaisons, Bapasy et Morel solides derrières, pour ne citer que quelques-uns, les Barea ont affiché un visage plutôt attrayant durant l’affrontement sur demi-terrain qui a conclu la séance.

Discipline tactique

De loin, Éric Rabesan­dratana observe, analyse et corrige si nécessaire. Il endosse le rôle de capitaine du bateau. Il délègue plusieurs volets à son adjoint et son préparateur physique. Au sein du staff, les rôles sont bien répartis, les tâches bien divisées et chacun contribue à sa façon au bon déroulement de la session.

Rabe et ses collaborateurs s’expriment uniquement en langue française. Mais les consignes passent tout de même très bien. Aucun risque d’incompréhension ou de blocage par rapport à la barrière de langue, d’après ce que l’on a vu.

À titre d’exemple, quand le staff a rassemblé les joueurs devant un tableau pour effectuer une mise au point, les joueurs étaient tous attentifs et réceptifs. Puis, ils ont bien suivi les consignes une fois de retour sur la pelouse. Et l’on sait tous que discipline tactique rime avec réussite dans le football.

À l’écart des joueurs de champ, les trois portiers se sont entraînés. Le préparateur de gardiens, Frédéric Roux, était absent du regroupement. Il est remplacé par un autre technicien. Melvin, Mathyas et Nina aussi ont aussi enchaîné différents exercices à un rythme soutenu.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter