Accueil » Culture » Evènement – Le mois de l’enfance se célèbre en catimini
Culture

Evènement – Le mois de l’enfance se célèbre en catimini

L’exposition qui met actuellement en avant les Droits des enfants à l’IKM Antsahavola brille par son humilité, mais reste à découvrir.

Traditionnellement célébré à travers diverses manifestations chaque mois de juin, le mois de l’enfance semble être passé en second plan cette année. Et ce, malgré quelques initiatives.

À la veille des grandes vacances, le mois de juin reste pour la grande majorité des plus jeunes d’entre nous synonyme de festivités et d’enchantements. À la fois reconnu comme étant un mois faste pour la célébration du retour de l’Indépendance de Madagascar, mais également un mois dédié à la langue maternelle, soit la langue malgache, le mois de juin c’est aussi le mois de l’enfance. Un événement qui vu le contexte socio-économique actuel, mais par-dessus tout le contexte sanitaire qui sévit sur la population, semble être passé au second plan cette année.

Malgré la reconnaissance que l’on voue à la célébration du Mois de l’enfance, notamment de la part du ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSF), très peu sont ainsi les manifestations qui honorent cette célébration. Là où expositions, caravanes, festivals ou autres animations culturelles en tous genres enchantent souvent les plus jeunes en telles occasions, rares sont cette année les initiatives qui reflètent cet esprit festif du mois de l’enfance.

Mobilisation

On salue ainsi entre autres l’initiative du centre culturel « Ivon-toeran’ny kolontsaina Malagasy » (IKM) à Antsahavola qui organise jusqu’au 23 juin l’exposition les Droits des enfants entre ses murs. Ludique, intuitive et surtout pédagogique, le tout en mettant en avant la bande dessinée comme médium pour fédérer les plus jeunes, cette exposition est à découvrir.

Suivant la ligne directive de la célébration du Mois de l’enfance donc, cette exposition que l’IKM Antsahavola nous convie à découvrir vise à sensibiliser et à mobiliser le public en faveur de la promotion des droits et de la protection de l’enfant. Au cœur de la bibliothèque de l’IKM Antsahavola s’expose notamment une série de planches de bande dessinée et d’illustrations qui reflètent la réalité sociale actuelle dans laquelle vivent nos enfants. Ainsi, les droits fondamentaux des enfants s’y redécouvrent autrement.

Comme quoi nos enfants ont droit à une protection et à des soins attentionnés, au maintien d’un lien avec leurs parents biologiques, à une identité humaine, à la satisfaction de leurs besoins alimentaires fondamentaux, à une instruction financée par l’État, à des soins de santé, mais aussi le droit de se divertir et de s’épanouir à travers plusieurs formes de loisirs. Il importe aussi cependant de mettre en avant le fait que face à certaines situations, une plus grande attention devrait être accordée sur la protection de l’enfant à travers la sensibilisation et responsabilisation des parents, des éducateurs et de la communauté tout entière pendant le mois de l’enfance.

Le mois de l’enfance à Madagascar coïncidant avec la célébration de la Fête nationale, des activités en vue de susciter et d’entretenir l’esprit patriotique des enfants malagasy sont souvent aussi privilégiés au sein des écoles.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter