Accueil » Editorial » Eurotique
Editorial

Eurotique

Le foot reprendra ses droits à partir de demain et pour un bon mois. Après un report d’un an à cause de la pandémie, l’Euro 2020 pourra en fin se tenir. Une édition inédite qui se déroule dans onze villes pour incarner l’Union européenne. Vingt-quatre pays vont disputer une couronne parmi lesquels un lot de favoris comprenant la France, la Belgique, l’Italie, l’Angleterre, les Pays Bas, l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, champion en titre, la Croatie vice-championne du monde.

La France avec un effectif de rêve pourrait de nouveau enchaîner son titre mondial par un titre européen comme en 1998 et 2000. Mais les éliminatoires ont montré que les petites équipes ne le sont que sur le papier. On suivra avec beaucoup d’attention la première participation de Macédoine du Nord, de la Finlande, le retour de l’Écosse, de la Hongrie et de l’Autriche dans les grandes compétitions. Puis il y les outsiders capables de créer une surprise à l’image de la Suisse, de la Turquie, de la Russie, l’Ukraine, la Slovaquie, la République Tchèque, le Danemark le vainqueur de l’édition 1992 dans laquelle il avait pris la place de l’Yougoslavie.

Rien n’est joué d’avance. Dans tous les cas, les footeux peuvent bien se régaler à défaut de pouvoir voir les Barea évoluer dans leur stade à Mahamasina. Les matches contre le Bénin et la Tanzanie, dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022 au Qatar. Un challenge pour lequel le nouveau coach se prépare de manière professionnelle. Éric Rabesandratana est en train de mettre de l’ordre au sein des Barea.

Les relâchements ont coûté une nouvelle qualification à la Can. Dada Rabe est en train de mettre les normes dans la préparation d’une équipe nationale. La rigueur et la discipline sont les maîtres mots et il n’y a pas de place pour la gabegie. Rien n’es t laissé au hasard, tout est organisé. Le succès commence par le respect d’une ligne de conduite. C’est la voie qu’il faut suivre si on veut atteindre le niveau d’une grande compétition internationale. En attendant on va siroter l’Euro 2020 pendant un mois. Trente jours qui s’annoncent eurotique.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter