Accueil » Politique » Colloque à Tolagnaro – Zoom sur le développement du Sud
Politique

Colloque à Tolagnaro – Zoom sur le développement du Sud

Andry  Rajoelina  apprécié  la  production  de  manioc  dans un  projet  d’agriculture  lors  de  sa  dernière  visite  à  Tolagnaro.

Colloque régional pour l’émergence du Sud de Madagascar. Voici le titre du rendez-vous qui se tiendra, demain et samedi, à Taolagnaro.

Durant deux jours, des membres du gouvernement, élus et responsables locaux, parlementaires, notables, des experts économiques et en développement intégré, vont cogiter, débattre et définir les grandes lignes d’une politique d’émergence pour le Sud du pays. Des séances de travail qui seront sous la houlette de Andry Rajoelina, président de la République. Les deux principales régions ciblées sont l’Anosy et l’Androy.

Le retour en force du Kere, l’année dernière, a placé des localités des régions Anosy et Androy sous les projecteurs nationaux et internationaux. Ces collectivités territoriales décentralisées accusent, pourtant, de grands retards de développement, depuis plusieurs décennies. Entre sécheresse, insécurité alimentaire et razzia des Dahalo, les habitants de cette partie du pays sont constamment sur le fil du rasoir. Il y a, aussi, le grand retard en matière d’infrastructure de base. Pareillement, pour l’entrepreneuriat et l’industrie.

Cinq thèmes

Dans une interview diffusée sur une station privée de la capitale, hier, Marie Michelle Sahondrarimalala, ministre de l’Education nationale, dresse un tableau sombre de la situation de l’éducation dans les deux régions cibles du colloque de Taolagnaro. Elle indique que 50% des habitants entre 5 à 25 ans dans la région Androy n’ont pas été à l’école. Pour la région Anosy, ce chiffre grimpe à 55%.

Seuls 21% des élèves de la région Anosy terminent la primaire. Ce qui indique qu’il y a un fort taux de scolarisation, également. Le renforcement du secteur éducatif par une approche multidimensionnelle est un des sujets à discuter durant les deux prochains jours. En tout, les enjeux du développement dans le Sud, seront répartis en cinq thématiques. L’éducation fait partie du thème « bien-être social et développement humain”. Y figurent aussi, la santé, le planning familial et la protection sociale.

Le deuxième thème concerne “les infrastructures de base”, comme l’eau, les routes, l’énergie ou l’habitat. Le troisième sujet porte sur “la sécurité alimentaire, la résilience communautaire et l’émergence agricole”. Viendra ensuite la thématique concernant la paix et la sécurité. La place et le rôle du secteur privé dans l’émergence du Sud de Madagascar est le dernier thème du colloque, qui va durer deux jours, au camp militaire Flacourt de Taolagnaro.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter