Accueil » A la une » Foulpointe – Un Français retrouvé mort
A la une Faits divers

Foulpointe – Un Français retrouvé mort

Le  décès  de  l’octogénaire  délie    les  langues  à  Foulpointe.

Venu à Foulpointe pour le weekend, un ressortissant français de quatre vingt ans a été retrouvé mort. Domicilié à Toamasina, il avait une deuxième résidence à Foulpointe.

ÉMOI sur l e site balnéaire de Foulpointe. Avant-hier, un ressortissant français a été retrouvé mort. Une blessure a été relevée sur la dépouille. Néanmoins, la cause de son décès n’est pas encore déterminée. Sitôt alertée de la découverte macabre, la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Foulpointe a dépêché des enquêteurs sur place. Selon les informations communiquées, il serait encore trop tôt pour avancer une quelconque explication sur la cause et les circonstan­ces de ce drame. Néanmoins, la blessure constatée sur la dépouille pourrait bien s’avérer révélatrice de ce qui a pu se passer.

Le défunt était âgé de quatre vingt ans. Domicilié à Toamasina, il avait également loué une habitation à Foulpointe. Il faisait des allées et venues entre les deux maisons. L’octogénaire vivait seul, selon les informations recueillies. Il était arrivé à Foulpointe le weekend pour se détendre comme à son habitude. À son arrivée, les voisins n’avaient remarqué rien d’inquiétant. Dimanche, c’est une macabre découverte qui a saisi la maison. L’une des personnes qui travaillait pour ce Français a averti la gendarmerie qui s’est d’emblée dépêchée sur place.

Thèses divergentes

Selon les explications du commandant de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Foulpointe, l’enquête est en cours et la lumière devrait être faite sur cette affaire demain. Entretemps, des recueils de témoignages ont été effectués auprès du voisinage et le corps de la victime a été examiné.

À la lumière des premi­ères informations communi­quées, aucune trace d’effra­ction ne semble encore avoir été relevée sur les lieux. La thèse d’un accident domestique ou d’une mauvaise chute qui aurait pu entraîner la mort n’est pas de ce fait exclue. Les autorités, ainsi que les personnes de la connaissance du défunt, ont déjà entamé les procédures requises face à la situation.

En effet, des règlements de paperasses ainsi que des démarches spécifiques sont à suivre dans une situation de décès de ressortissant étranger pour les funérailles ainsi que le rapatriement du corps. Le rapatriement de la dépouille en France a été évoqué. De son côté, la gendar­merie poursuit ses investigations.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter