Economie

Cours mondial – Le cours du pétrole en hausse

En l’espace de vingt-quatre heures, le cours du pétrole connait du changement. Si mercredi, le baril valait près de 26 dollars, hier jeudi, le baril de Brent vaut 33, 85 dollars pour une livraison prévue en juin. Depuis le 9 mars, les cours chutaient en premier en Asie après que l’Arabie Saoudite eut décidé de baisser les prix à la livraison pour cause de pandémie. À ce temps là, l‘Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ne se mettaient pas d’accord avec ses alliés pour soutenir les cours. La Russie, deuxième producteur mondial s’oppose à toute nouvelle réduction de la production. Mais la situation a évolué et les donnes changent.

« Les prix du pétrole repartent à la hausse en prévision d’un accord de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires, sur la réduction de la production», explique un site spécialisé. Les producteurs ont conscience du risque énorme que représente le maintien de la production à un niveau maximum. La réduction massive de la production mondiale de brut est inévitable face à la chute de la demande mondiale en or noir. Ils parlent d’une coupe commune de 10 à 15 millions de baril par jour. L’Arabie saoudite accueillera une visioconférence pour les ministres de l’énergie du G20 visant à stabiliser des prix. Il y a trois jours, la Russie a déclaré « prête à coopérer sur la baisse de la production de pétrole».