Accueil » Faits divers » Vol de Motos – Ambohimanarina : Un duo frappe aux matraques hérissées de clous
Faits divers

Vol de Motos – Ambohimanarina : Un duo frappe aux matraques hérissées de clous

Attendant de pied ferme un motard roulant dans la nuit, deux bandits dissimulant des bois ronds couverts de pointes de clous ont sévi. Faisant semblant de se bagarrer en pleine chaussée, ils poussent les motards et les matraquent à la tête.

Danger. Guet-apens ciblant des conducteurs de moto à Ambohimanarina. Deux bandits ont été pris sur le fait par les policiers du commissariat du sixième arrondissement. Des bois ronds hérissés de clous ont été retrouvés en leur possession. Grièvement blessé après avoir été battu en pleine tête, le motard pris pour cible a été évacué au Centre Hospi­talier Universitaire Joseph Ravoa­hangy Andrianavalona à bord d’un véhicule de la police. Placé en observation médicale après l’agression, il a repris du poil de la bête selon les informations recueillies. Traduits devant le Parquet près tribunal de première instance à Antana­narivo après leur arrestation, les deux malfaiteurs sont actuellement placés sous mandat de dépôt à la maison centrale d’Antani­mora.

Bagarre

L’attaque a été commise dans la nuit de samedi à dimanche aux alentours de minuit, passée une demi-heure. Alors que l’individu roulant à moto s’approchait d’Ambohimanarina, deux bandits les y attendaient de pied ferme. Pour faire diversion, les deux hommes qui convoitaient son deux-roues ont fait mine de se bagarrer au beau milieu de la chaussée pour l’obliger à ralentir. Lorsque l’individu à moto est arrivé à la hauteur des deux malfaiteurs, ces derniers l’ont poussé brutalement pour le faire tomber de sa moto. Sitôt à terre, la victime a été assommée d’un coup de matraque à la tête. Pensant avoir réussi à le neutraliser, les bandits se sont emparés du deux-roues pour le pousser.

Au moment des faits, un véhicule de patrouille et d’intervention de la police du sixième arrondissement était positionné non loin. Sitôt informés de l’attaque, les policiers postés sur les lieux sont venus à la rescousse. Ne pouvant pas aller plus loin avec la moto, les voleurs ont couru comme des dératés en tentant de s’engouffrer dans les dédales de ruelles d’Ambohi­manarina mais ils ont été très vite rattrapés par la police lancée à leurs trousses.

Les deux brigands ont été placés en garde-à-vue au commissariat de sécurité publique d’Ambohimanarina où les enquêteurs leur ont tiré les vers du nez.

Les enquêtes préliminaires ont été clôturées dimanche. Transféré au tribunal le lendemain, le duo n’a pas pu échapper à la prison.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter