Accueil » Social » Catastrophe naturelle – Gombe laisse des plaies dans le nord
Social

Catastrophe naturelle – Gombe laisse des plaies dans le nord

La  montée  des  eaux  durant  le  passage  de  la  tempête Gombe.

La tempête tropicale a laissé des séquelles dans la partie Nord-Ouest du pays. Plusieurs personnes sont sinistrées.

La traversée de la tempête tropicale Gombe a fait d’énormes dégâts dans la partie Nord du pays. Le BNRGC fait état d’un décès dans la commune rurale d’Antsahabe, district d’Antsohihy. Une autre personne est portée disparue dans la commune rurale Antombana-district d’Anta­laha, selon encore le bilan du BNGRC. « La victime avait essayé de traverser l’eau pendant le passage de la tempête. Elle a été emportée. La recherche du corps se poursuit », indique une source à Anta­laha.

Dans ce district, des cases en état de fragilité ont été touchées par le passage de la tempête Gombe. Ainsi, neuf cent trente-cinq personnes sinistrées sont enregistrées, réparties dans deux cent quarante-huit ménages. Au niveau du district d’Antalaha, plusieurs communes étaient sous l’eau mardi. « Des fortes pluies ont persisté, le niveau de l’eau a commencé à augmenter dans plusieurs communes à 7heures du matin. Le niveau de l’eau est redescendu vers 12h30 hier, augmentant en amont, et entraînant la montée des eaux au niveau de la commune urbaine », indique une source. La population de ce district retourne à leurs préoccupations quotidiennes.

À surveiller

Dans les trois régions, Analanjirofo, Sava et Sofia, des infrastructures ont cédé face aux fortes pluies. Des arbres sont coupés. Trente-six cases ont été détruites, cent soixante-dix-huit cases ont été inondées et trente cases ont été endommagées. Hier, Gombe était positionné à 128 km à l’Ouest-Nord-Ouest de Mahajanga à 15 heures locales. Elle s’est intensifiée en forte tempête tropicale et son vent moyen était estimé à 93 km/H.

Gombe évolue sur les larges des côtes Nord-Ouest. La météo annonce des épisodes de fortes pluies qui sont à craindre suivant le cap. Pour les usagers maritimes entre Antsiranana et Maintirano, l’aventure en mer est encore proscrite, selon la météo.

La météo a indiqué que l’évolution de ce système est à surveiller. Le site «cycloneoi.com» indique que le retour sur la Grande île n’est pas d’actualité. Même si la trajectoire qui annonce le retour de Gombe donne cette impression, le blog n’a pas confirmé cette théorie. Gombe est actuellement sous surveillance.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter