Monde

Coronavirus – Les marchés affolés par l’épidémie

Avec plus de sept mille trois cents contaminations, et cinquante-et-un décès, la Corée du Sud est le 3e pays le plus touché par le coronavirus dans le monde.

Panique dans le monde. Plus de cent dix mille contaminations et près de trois mille neuf cents décès ont été recensés dans une centaine de pays, hier.

L’épidémie de coronavirus a dépassé hier le seuil des cent dix mille personnes contaminées dans le monde, faisant plonger les marchés et aggravant les craintes de voir la maladie, qui paralyse déjà une partie de l’Italie et de la Chine, continuer de se propager.

La Bourse de Hong Kong a clôturé sur un plongeon de plus de 4%, à l’unisson des grandes places asiatiques. La chute s’est propagée à l’Australie puis au Golfe, alimentée par l’accélération de l’épidémie et le décrochage des prix du pétrole.

En Europe, Paris plongeait à 11H00 GMT de 6,40% tout comme Londres, Francfort de 6,43%, Madrid de 6,29% et Milan de 9,75%. Depuis le début de l’année, les grandes places européennes ont perdu entre 18 et 20%. (…)

Mesures de soutien

La Banque centrale européenne pourrait déployer jeudi un éventail de mesures de soutien dans la zone euro, tandis que le FMI a appelé à « une réponse internationale coordonnée » pour atténuer l’impact économique de l’épidémie. Le nombre de cas de nouveau coronavirus a atteint cent dix mille cinq cent soixante quatre, dont de trois mille huit cent soixante deux décès, dans cent pays et territoires, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, hier vers 10h45 GMT.

La hausse – mille cinq cent trente deux nouvelles contaminations rapportées depuis dimanche à 17h00 GMT – est notamment liée à l’augmentation des cas en Iran, avec cinq cent quatre vingt quinze nouveaux cas annoncés, hier.

Si la Chine semble sortir de l’ornière avec seulement vingt deux décès en 24 heures (trois mille cent dix-neuf depuis décembre) et un nombre quotidien de contaminations (quarante) au plus bas depuis janvier, les autres pays ont vu le nombre de morts et de cas bondir et multiplient les mesures pour tenter d’endiguer la maladie.

L’Italie, désormais pays le plus touché après la Chine avec trois cent soixante six décès et sept mille trois cent soixante quinze cas, a placé dimanche un quart de sa population en quarantaine…

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter