Accueil » Magazine » Ambatondrazaka – Célébration timide de la journée du 8 mars
Magazine

Ambatondrazaka – Célébration timide de la journée du 8 mars

Le nombre des participantes a diminué lors de la célébration de la Journée de 8 mars à Ambatondrazaka.

Comme tous les ans, le chef-lieu de la région Alaotra-Mangoro a abrité la célébration officielle de la Journée internationale de la femme. La manifestation s’est déroulée à « La Place », en face de la prison et des bureaux de la commune urbaine d’Ambatondrazaka, en présence de quelques autorités locales, la majorité s’étant ruée vers la célébration régionale organisée à Amparafara­vola.

L’évènement a vu la présence des femmes issues d’associations diverses ou de formations politiques. Comme cette fois-ci, la date est tombée un dimanche, l’assistance a été moins dense qu’à Amparafaravola, les chrétiens ayant rejoint les édifices cultuels. Ce qui a obligé les organisateurs à ne commencer les discours que vers 11 heures.

Tous ceux qui ont pris la parole, ont souligné l’importance de la place de la femme que ce soit dans la famille, dans les communautés et dans la Nation. « En effet, comme tous les citoyens majeurs ont chacun sa responsabilité à assumer, une femme peut être savante, présidente de la République, médecin ou pilote d’avion de long courrier. L’égalité de genre n’est pas une question de forme physique ni de quelque chose de ce genre», note une septuagénaire présente à la célébration.

Cependant, l’on a réalisé indiscrètement que les boissons à base d’alcool commencent à faire partie du menu festif de certaines dames et de jeunes femmes dans l’Alaotra.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi