Accueil » Social » Cyclone Batsirai – Quatre-vingt-douze morts selon le BNGRC
Social

Cyclone Batsirai – Quatre-vingt-douze morts selon le BNGRC

Le  district  d’Ikongo  peine  à  se  relever  des  dégâts  laissés  par  Batsirai.

Le nombre de personnes décédées à la suite du cyclone ne cesse d’augmenter. Le BNGRC rapporte plus de soixante morts par rapport au bilan de mardi.

Dans le bulletin provisoire en d te d’hier à 17h, le BNGRC fait état de quatre-vingt-douze personnes décédées, dont soixante-et-onze à Ikongo contre cent un selon le député Brunelle Razafintsiandraofa. Le bilan s’alourdit et le nombre de personnes décédées à la suite du cyclone intense Batsirai risque d’augmenter, notamment dans les zones isolées. Les données sont parvenues au BNGRC et la collecte des informations est retardée du fait de l’éloignement de certaines zones.

« Le collecte de données attend que les informations soient complètes. Il s’agit pour les autorités locales de confirmer que les cas soient bien identifiés et que l’identité, les coordonnées ainsi que les causes exactes du décès soient réunies », indique une source auprès du BNGRC.

Dans le district d’Ikongo, le député Brunelle Razafin­tsian­draofa indique, par ailleurs, mardi cent un morts. Mercredi, le nombre de personnes ayant perdu la vie durant le cyclone, selon lui, a augmenté de cinq, faisant un total de cent six morts dans ce district. « Six corps ont été retrouvés hier dans le fokontany Ankarimbelo. Selon les informations qui me sont parvenues, les personnes sont mortes après que leurs maisons se sont effondrées. Actuellement, neuf personnes qui ont disparu sont recherchées », confirme le député, joint au téléphone, hier.

En attente

La population attend les interventions, selon le député. Les aides sont dépêchées auprès des zones touchées, c’est le cas du district d’Ikongo. Le BNGRC indique que des camions emportant des vivres sont chargés afin de les distribuer . La mission risque d’être difficile à cause des routes coupées causant l’inaccessibilité de ce district. La population doit de ce fait attendre que les aides arrivent. Le nombre de personnes sinistrées a également augmenté: près de cent douze mille cent quinze personnes sinistrées dispatchées dans vingt-trois mille quatre cent quarante-quatre ménages.

Le cyclone Batsirai a occasionné près de soixante-et-un mille cinq cents personnes déplacées dans près de treize milles cinq cent ménages. Ces personnes victimes sont placées dans quatre-dix-neuf sites d’hébergement. Sept mille quatre-cent quatre-vingt-huit cases sont détruites, deux mille sept cent quatorze cases endommagées et près de six milles cases ont été inondées.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter