A la une Sport

Rugby – Gold Top 20 : Cinquième étoile pour Cosfa

Les  militaires  conservent  leur  statut  de  champions. 

Les militaires conservent leur titre national. Au bout du suspense, ils ont battu de justesse les rugbymen de TF d’Anatihazo.

Le stade Makis plein comme un œuf. La finale du cham­pionnat de Madagascar, élite fédérale 1 ou Gold Top 20, a été un match à rebondissement, ce dimanche à Andohatapenaka.
Le Club Omnisport des Forces Armées (Cosfa) remporte dans la douleur, pour la troisième année successive, le titre de champion de Madagascar. Les Militaires ont défait le TF d’Anatihazo au bout du suspense, sur le score très serré de 28 à 27.

C’est la cinquième couronne pour le Cosfa. Trans­formant le premier coup de pied de pénalité, Bida a ouvert la marque pour le Cosfa dès l’entame du match. Les militaires mènent 19 à 13 à une minute de la fin de la première période.

Les rugbymen d’Ana­tihazo ont inscrit trois essais en première mi-temps, signés Marcia, Koko et Patrick. Après le premier essai aplati par Max, le club champion en titre marque le deuxième avant le coup de sifflet de la pause, marqué par Gogo et mène 20 à 19.

Au retour des vestiaires, TFA transforme un coup de pied de pénalité et devance son adversaire, 22 à 20. À vingt minutes de la fin, Cosfa réagit et marque lui aussi une pénalité, signé Bida.

Le tableau a alors affiché 22 à 23, en faveur des militaires. TFA s’est rebellé à dix minutes du coup de sifflet final et a aplati un essai non transformé pour mener ensuite 27 à 23.

Essai de la victoire

Rien n’est encore joué. Échappé sur le flan gauche, Gervais a inscrit l’essai de la victoire à quatre minutes de la fin, puis Rahery l’a transformé (28-27). TFA a encore eu une dernière occasion à la dernière minute, mais les joueurs ont décidé de porter la balle au lieu de transformer la faute. Malheu­reusement, ils ont fait tomber la balle, synonyme de fin de la rencontre.

«La bataille a été rude. Notre adversaire connaît bien nos points forts et ont su se rebeller jusqu’au bout. Ainsi, nous avons eu du mal à imposer notre jeu», reconnaît le coach des militaires, Onja Nirina Andriamamonjy.

La Star, partenaire de la fédération a offert une prime de 4 millions d’ariary à Cosfa, club champion tandis que l’équipe vice-championne a, pour sa part, eu deux millions. Patrick Rakotonirina a été élu meilleur joueur du championnat et a reçu un chèque géant de 750 000 ariary, outre le trophée.

Un autre chèque géant de 550 000 ariary a été remis à Michael Raharijaona de FT Manjakaray, meilleur marqueur avec plus de quatre vingt réalisations. Ces deux finalistes représenteront la Grande île à la coupe des clubs de l’océan Indien.

«Nous avons raté deux fois successives le titre de l’océan Indien. Cette fois, nous ferons tout pour la remporter », lance Jacky Ratsimbazafy, capitaine du Cosfa. L’Association du rugby de l’océan Indien décidera de la formule ainsi que de la date de la compétition, lors de sa réunion en marge de la coupe de l’océan Indien U16 et U18, prévue les 28 et 29 février.