A la une

Réintégration à Tsimbazaza – Marie Thérèse Volahaingo attend le feu vert de la HCC

Le député Marie Thérèse Volahaingo élu à Bealanana.

À la prochaine session parlementaire en mois de mai, le député de Bealanana Marie Thérèse Volahaingo retrouvera sûrement ses pairs à Tsimbazaza. Une requête aux fins de sa réintégration a été déposée au greffe de la Haute cour constitutionnelle (HCC) le 7 février. Cette procédure est logique du fait que l’ancienne ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et professionnel n’est pas reconduite au sein du gouvernement troisième version de Christian Ntsay. Le retour de Marie Thérèse Volahaingo pour récupérer son siège au sein de la Chambre basse attend ainsi la décision de la HCC.

Élue sous l’étendard de la coalition « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRD) dans le district de Bealanana à la députation, Marie Thérèse Volahaingo affiche son intention de retourner dans la circonscription où ses électeurs lui ont accordé leur confiance. Elle faisait partie de l’équipe du Premier ministre Christian Ntsay le 24 janvier 2019. Elle a démissionné de sa fonction pour se porter candidate à Bealanana aux élections législatives du 27 mai. Mais sa réélection au poste de député n’a pas empêché le président de la République de la renommer à la tête du ministère de l’Education nationale après un mini-remaniement en juillet. Sa place à Tsimbazaza a été prise par le suppléant de la liste IRD,  Jean Emanielson Ravenasy. Cette-fois, le siège devrait être remis à son titulaire.