Accueil » A la une » Vaccination – Des entreprises imposent la vaccination au travail
A la une Social

Vaccination – Des entreprises imposent la vaccination au travail

La carte de vaccination est requise à l’entrée des entreprises qui ont adopté cette mesure.

Certaines entreprises dans la capitale demandent une carte vaccinale à leurs employés. L’employé sera donc soumis à une obligation vaccinale afin de continuer à travailler. « On compte près de 40% d’employés issus d’entreprises privées, victimes d’exclusion pour non-vaccination actuellement », indique Rémi Henri Boutoudi, président de la Confédération Chrétienne des Syndicats Malgaches. « Le cas d’un salarié a été transmis. Selon lui, dès que l’employé n’est pas vacciné, il ne peut pas avoir une avance spéciale. Au pire des cas, l’employé est privé de salaire ou il est obligé de prendre un congé forcé », rapporte le président des syndicats. Le nombre de salariés victimes augmente. Dans une annonce affichée sur le mur d’une entreprise de la capitale, il a été indiqué que les employés non vaccinés ne pourront pas accéder à la cantine. Ces derniers doivent présenter une carte vaccinale avant d’entrer à cet endroit. Un pass sanitaire pourrait être également valable pour le membre du personnel si ce dernier est vacciné dans les 72 heures.

Dans le pays, le choix de se faire vacciner ou pas est libre pour tous les citoyens. Dans le monde du travail, aucun texte ne l’impose jusqu’à présent. « L’obligation vaccinale n’est pas encore disposée dans les textes et lois sur le travail. Je suis sûr qu’aucune entreprise ne l’a inscrite dans son règlement intérieur. L’employeur ne pourrait donc pas contraindre le salarié à la vaccination », ajoute-t-il. Dans certains pays européens, la vaccination est imposée pour des personnes d’un certain âge. Pour le cas de l’Italie, l’obligation vaccinale concerne les personnes de plus de 50 ans mais également pour certaines professions. Un pass vaccinal sera exigé à partir de cette semaine dans les transports, les hôtels, les terrasses des restaurants.

Dialogue

Selon le syndicat, la mise en place de cette obligation relève d’un dialogue social entre l’employeur et l’employé. « On sait actuellement que la situation sanitaire s’aggrave avec la hausse des porteurs e t des malades de la Covid-19. Les deux parties doivent faire en sorte de trouver un terrain d’entente par rapport à ce sujet », renchérit-t-il. Le syndicat réclame actuellement une indication claire du ministère de tutelle par rapport à cette obligation vaccinale. « Une série de sensibilisation sera effectuée par rapport à ce sujet. Il s’agit d’une sensibilisation tripartite, impliquant le ministère, le représentant des employeurs et des employés, dont les syndicats», conclut-il.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter