Océan indien

Gilets jaunes – Opération « coup de poing » programmée

Blocage ? Opération escargot ? Défilé ? Les « Gilets jaunes » restent secret sur la forme de la mobilisation.

Les « gilets jaunes » réunionnais préparent discrètement diverses manifestations. Il s’agit de relancer et de durcir le mouvement de protestations face à l’attitude du pouvoir central.

Plusieurs collectifs se sont réunis pour décider de la nouvelle dynamique à donner au mouvement des «gilets jaunes». Des opérations «coup de poing» se préparent discrètement. En effet, différentes informations circulent sur la date des futures manifestations. «Certaines publications, émises par des collectifs métropolitains, sont relayées par des internautes réunionnais. Au final, on ne sait plus s’il s’agit d’opérations locales ou pas. Mais si une forte mobilisation, prévue ou non, se tient sur l’île, nous sommes prêts à suivre la cadence», explique un «gilet jaune».
Une opération escargot serait prévue cette semaine, mais le secret règne quant à la date de la mobilisation. Plusieurs «gilets jaunes» de Saint-André assurent, eux, qu’ils concentrent leurs efforts sur une autre «grosse opération», distincte, qui sera lancée demain. «Il nous faut du temps pour s’organiser et réunir les forces. Nous avons étudié les rotations sur notre point de mobilisation et nous savons maintenant que nous serons assez nombreux pour mener une opération d’envergure.»

Respecter les délais
Le collectif «Tous unis pour La Réunion – Coordination des gilets jaunes», semble, lui, à court de patience. Dans un communiqué, les «gilets jaunes» appellent le préfet à réagir : «Nous espérons que vous avez apprécié les fêtes de fin d’année sous le soleil et les flamboyants. Kossa kreol la gagné en atendan ? Nous exigeons un bilan à quarante cinq jours pour respecter les délais fixés par la ministre elle-même.» Le collectif fait référence aux discours d’Annick Girardin.
«Par le mouvement des gilets jaunes, la population a signifié son mécontentement face au pouvoir d’achat qui ne cesse de diminuer, lit-on dans ce communiqué. Le 2 décembre, nous avons remis un rapport concernant les résultats de deux journées de consultations citoyennes avec des préconisations. Pour rappel, la ministre des Outre-Mer a prévu un travail sur trois mois avec la désignation de deux hauts relais complémentaire au préfet.» Si le mouvement semble faiblir, tout porte donc à croire que plusieurs leaders s’organisent pour faire, à nouveau, valoir
leurs revendications sous la forme d’une manifestation d’ampleur.

© JIR

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter