Faits divers

Mampikony – Un quadragénaire ligoté et étêté

Affreux. Un homme apparemment âgé de 45 ans, selon la gendarmerie de Mampi­kony, a été retrouvé mort dans une prairie, à Bekoratsaka, samedi. Sa tête n’était plus là. Ses chevilles ont été sauvagement attachées avec une corde en nylon et son sexe coupé. Son corps, tout nu, présentait plusieurs estafilades.
Alertés, des gendarmes issus de la brigade de Mampi­kony se sont dépêchés pour effectuer un constat. Au cours d’une large enquête menée sur place et dans le district, personne ne connaît cette victime. « Cet homme a sûrement été massacré quelque part et déposé à cet endroit. Nous diffusons actuellement une annonce à la radio pour prévenir ceux qui pourraient être ses proches ou sa famille », explique la gendarmerie.

D’après les spéculations des enquêteurs, ce serait un règlement de compte qui s’est soldé par cet homicide. Un tel cas qui tourne autour d’un litige foncier se produit parfois dans les milieux ruraux. Quoi qu’il en soit, les gendarmes poursuivent leurs investigations sur base de renseignements glanés pour essayer d’élucider cette affaire criminelle. De leur côté, les villageois se font un sang d’encre après cette découverte macabre abominable.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter