Accueil » Economie » Entrepreneuriat – Les zones pépinières industrielles s’offrent aux jeunes
Economie

Entrepreneuriat – Les zones pépinières industrielles s’offrent aux jeunes

Les  deux  ministres  entourés  de  leurs  collaborateurs respectifs.

La cérémonie d’ouverture de la semaine de l’entrepreneuriat s’est déroulée à Anosy ce 8 novembre sous l’égide du ministère de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation ainsi que du ministère de la Jeunesse et des sports cette année.

Lors de son allocution, le ministre Edgard Razafin­dravahy a affirmé le soutien du ministère envers les entrepreneurs et les entreprises en leur offrant des opportunités immédiates de transformation par une multitude d’unités dans le cadre du projet pour la promotion des zones pépinières industrielles ou « Taninketsa Indostrialy ».

« Il est temps que nous travaillions ensemble pour promouvoir les entreprises au niveau local, transformer les produits nécessaires au quotidien pour que nous n’importions plus de l’étranger et surtout pour augmenter notre production locale et baisser les prix du marché » a rajouté le ministre avant l’ouverture officielle de la semaine de l’entrepreneuriat qui se déroulera du 08 au 14 novembre 2021 dans tout Madagascar.

Soutien aux entrepreneurs

Chaque mois de novembre, depuis plus d’une dizaine d’années, la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat (SEM) ou Global Entre­- preneurship Week (GEW), un évènement mondial, a pour vision de rassembler les acteurs de l’écosystème entrepreneurial, à savoir les entrepreneurs, les start-ups, les investisseurs, les organismes d’appui à l’entrepreneuriat et le gouvernement.

Pour cette année, cet évènement aura lieu le 8 au 14 novembre, avec cent quatre vingt autres pays et quarante mille activités, dont Madagascar. Pour le cas de la Grande île, plusieurs activités sont prévues durant cette semaine de célébration, à Antananarivo et dans les autres provinces pour ne citer que des séances de sensibilisation à l’entrepreneuriat, des concours, des forums, des renforcements de capacité, des échanges et partages d’expériences entre les jeunes. Tout ceci dans l’objectif de libérer les idées, d’inspirer et de permettre aux jeunes à laisser leur marque, de réaliser leurs rêves d’entreprendre. Ces derniers ont besoin de référence, d’encadrement et d’accompagnement, pour ce faire.

Le MICC apporte son soutien aux entrepreneurs qui créent des emplois et aident notre pays à la valorisation des produits locaux contribuant au développement social et économique du pays.

Durant cette cérémonie d’ouverture la vice-ministre chargé de la Jeunesse Juliana Tahiana Ratovoson a également partagé son expérience de jeune entrepreneur. Une intervention qui a retenu l’attention de l’assistance.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter