Sport

Tennis – Open International : Remake Antso – Franco en demi-finales

Le carré d’as formé. Les vainqueurs des quarts de finale disputeront les tickets pour les finales en simple messieurs et dames de l’Open International BMOI Madauto ce samedi au Country club Ilafy.

L’expatrié de l’hexagone, Antso Rakotondra­manga bat sans trembler le joueur local, Ando Rasolomalala 6/2 6/1 en seulement quarante minutes. Antso, pièce maitresse de l’équipe nationale des dernières éditions de la Coupe Davis, a été impressionnant avec ses puissants services et coups droits.

Ando n’a presque pas eu l’occasion d’imposer des échanges avec les enchainements et montées au filet de l’expatrié qui en est à sa troisième participation. « Ce qui m’a aidé c’est que j’ai bien servi, et j’ai très bien volleyé », explique Antso de sa nette victoire d’entrée.

Ce dernier racontera ce jour en demi-finale l’Argentin, Feitt Franco, tenant du titre. Classé -15, Franco a nettement battu Patrick Rakotoza­finirina 6/0 6/1 en quarts de finale.

Ce choc en demie entre Antso et Franco sera le remake de la finale de la précédente édition. Quant aux autres résultats des quarts, Justo Guido a écarté Miary Zo Rakotondramboa, 6/2 6/3.

L’Italien a été avantagé par ses puissants coups droits qui ont rendu la tache difficile à Miary Zo. Guido affrontera Andritoavina Ratsiman­dresy, vainqueur de Jacob Rasolondrazana (3/6 6/4 6/3).

Chez les dames, la première demie sera entre Malga­ches, Irina Ramialison contre Sariaka Radilofe. Et la deuxième sera une affaire entre étrangères, la Française, Chloé Cirrote contre Chilpac Augustina. Irina a disposé hier de Tsantaniony Iariniony (6/2 6/0) tandis que Sariaka a battu Fitia Ravoniandro (6/2 6/2).

Miora Andrianantoandro et Viviane Rasoarilalao ont mis fin à leur parcours en quarts, éliminées respectivement par Cirrote et Augustina. Les finales des doubles hommes et dames sont programmées ce samedi. Les finales en simple se tiendront dimanche après-midi.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter