Culture

Exposition – Voyages en peinture chez Max le Ferrailleur

Toujours aussi resplendissante de la passion de cet antiquaire émérite de la ville des Mille, une exposition qui promet d’éveiller, notre nostalgie de la Grande île d’antan, se découvre à nous du côté d’Isoraka. Nous ouvrant ses portes pour sa seconde exposition de l’année, clôturant, pour sa part, une période riche en découvertes et en partages, Max le Ferailleur, de son vrai nom Bruno Châteauneuf, nous invite à nous immerger au sein de son univers artistique et à nous imprégner de sa riche collection d’œuvres d’art.

Une exposition exceptionnelle retraçant l’histoire de la peinture à Madagascar depuis 1915 à 1950, c’est ce que cet illustre collectionneur propose aux férus d’art de la capitale, à partir de ce jour jusqu’au 23 novembre.
Passionné de peinture, notamment celles qui illustrent la splendeur de la Grande île, son pays d’adoption depuis un quart de siècle, il nous propose de redécouvrir, ou d’acquérir des pièces rares de grands maîtres dans son domaine. Des éminents Ratovo à Ralambo, en passant par les fameux Ramanakamonjy et Ranaivoson, on a à apprécier chez lui, quelques-unes des premières fresques représentant Madagascar à leur époque.

On y retrouve aussi quelques œuvres de peintres voyageurs comme les Français Paul Blégier, Raymond Tellier et Fernand l’Antoine qui, au gré de leur épopée dans le pays, ont immortalisé sa nature envoûtante. De la peinture à l’huile à l’aquarelle, en passant par la gouache et les pastels, on aura le plaisir d’admirer chez lui une trentaine d’œuvres originales, le temps de cette exposition.