A la une Régions

Gouvernance – Boeny première région pilote de développement

La cérémonie de présentation officielle du Plan de développement de la région Boeny a été marquée par la signature de charte de responsabilité à Mahajanga, lundi matin.

La région Boeny est la première à posséder son plan régional de développement ( PRD) parmi les vingt deux régions. Elle a procédé à l’élaboration de son PRD en collaboration technique et financière avec le gouvernement allemand à travers les programmes PAGE/GIZ et ProSOL/GIZ. Elle a aussi collaboré avec toutes les entités concernées, tant au niveau local (CTD) que national (Ministère et partenaires). Le Ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, HeritianaRazafimahefa, ministre de l’intérieur et de la décentralisation a assisté à cette cérémonie ainsi que le Chef de région par intérim, Vanombe Clavelah Bazezy, vice-président de l’Assemblée nationale, Lalao Rahantanirina, ainsi que le préfet de Mahajanga, Lalanaina Ravelomahay et d’autres personnalités.

Le PRD est la déclinaison en activités concrètes pour les dix années à venir des axes d’aménagement du territoire définis dans le Schéma régional d’aménagement territoire (SRAT) de Boeny élaboré en 2016 et 2017 pour un horizon de vingt ans.

« Le PRD est validé par une structure de concertation locale et des consultants. Les bases de données sont fiables et elles seront utiles pour le Gouverneur. Un budget de cinquante huit millions d’ariary a été utilisé pour financer le projet. Trois structures ont été mobilisées pour l’élaboration de ce document, à savoir une équipe technique régionale, un comité stratégique et une structure locale de concertation chargée de la validation », a expliqué Clavelah Bazezy Vanombe chef de région par intérim.

Concrétisation

Le document permet la concrétisation de la vision à l’horizon 2036 du SRAT de Boeny, qui est de faire de Boeny une région prospère, équilibrée économiquement et socialement, notamment dans la répartition spatiale de la population et soucieuse de son environnement.

Instaurer des conditions générales favorables à un développement durable et inclusif, valoriser les potentialités économiques de la région, préserver l’environnement écologique de la région ainsi qu’améliorer les conditions de vie de la population sont ses quatre grands objectifs.

« Je remercie la coopération allemande par sa forte volonté et implication d’appuyer et soutenir le PRD. Le plan régional de développement est la base du développement d’une région, c’est un outil important pour le développement. La région Boeny a sa spécificité. Depuis plus de 25 ans, on a parlé de décentralisation effective mais on n’a jamais constaté des résultats. Aujourd’hui, elle est concrétisée et j’ose dire que le Ministère a sa raison d’être.», a souligné le ministre. « Tenons-nous par la main et enterrons la hache de guerre, le temps de la division est révolu. On n’attend que l’autonomie et la responsabilité de chaque région, et les communes doivent être viables par les recettes qu’elles collectent ainsi que les ristournes. Il ne faut pas toujours attendre l’aide de l’État », a souligné le ministre.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter