Social

Ampasika – Coupure de circulation inopportune

La tension est montée d’un cran autour du pont d’Ampasika, hier matin. La réfec­tion de la chaussée a perturbé la circulation pendant les heures de pointe.

Grogne des usagers de la route d’Itaosy. Beaucoup se sont retrouvés bloqués pendant des heures dans un véhicule de transport en commun ou particulier ou encore sur un deux roues, à l’entrée du pont d’Ampasika, hier matin. Ils ont été pris au dépourvu par la coupure de la circulation, causée par le bitumage de la chaussée.

« C’est inopportun de faire les travaux pendant la journée, surtout, pendant les heures de pointe. Ne pouvez-vous pas travailler la nuit ? », ont crié des passants en rogne, à l’égard des responsables de l’entreprise en charge des travaux, dont des Chinois. Ils ont été choqués par le fait qu’il n’y avait eu aucun avis de coupure de la route. « On ne s’est pas aventuré dans cet embouteillage monstre, si on nous a tenus au courant à l’avance. À cause de ce bouchon, je suis arrivé en retard au bureau, ce matin», lance Jean Pierre Rabarison, salarié d’une société privée à Ankorondrano.

De nombreuses personnes ont fait leur trajet à pied. Les transporteurs et les motards, quant à eux, ont été contraints de circuler jusqu’à Anosizato pour arriver à leur destination. Des transporteurs en commun ont fait un transbordement.

Alternative

C’était le désordre total à Ampasika, dans la matinée d’hier. La circulation a été alternée sur le pont au début des travaux, c’est-à-dire, vers 6 heures du matin, car une seule voie était ouverte. Les automobilistes et les motocyclistes se bousculaient pour y circuler. Cette grande affluence ne facilitait pas la tâche des agents de l’entreprise. La fermeture temporaire des deux voies, pendant quelques heures, a été, ainsi, décidée. « Elle a été fermée vers 7 heures 30 du matin et n’a été ouverte que vers 10 heures. Ils ont barré la route avec un camion », raconte Henintsoa Rakotoarinirina, une femme qui tient un kiosque à Ampasika.

La mise en œuvre de la couche de roulement sur le pont d’Itaosy, se poursuit ce jour. Conscients des « dégâts » que causait cette coupure de circulation inopportune, il a été décidé que les travaux s’effectueront en dehors des heures de pointe. Dans une publication, l’Agence routière de Madagascar a précisé que « pour la journée du 9 octobre, les travaux sont prévus entre 10 heures et 16 heures », et « la déviation se fera vers la route d’Anosizato pour les véhicules entrant à Itaosy ». Aina Randria­tsi­feramanana, ingénieur de surveillance au chantier explique que « pour une bonne finition des travaux, les travaux de nuit sont évités par les entrepreneurs ».