Accueil » A la une » Sports équestres – La Fédération relance l’équitation malgache
A la une Sport

Sports équestres – La Fédération relance l’équitation malgache

La  première  séance  de  formation  animée  par  le  directeur  technique  national, Olivier  Raharimanana  s’est  déroulée  hier  au  COT  Ilafy.

Une formation des encadreurs organisée par la Fédération malgache des sports équestres s’est tenue hier au COT Ilafy. Une série de concours est programmée vers la fin octobre.

REPRISE rime avec relance. En collaboration avec le Comité olym­pique malgache, la Fédération malgache des sports équestres organise une série de formations dédiées aux techniciens.

La première séance s’est tenue hier au Club Olym­pique de Tananarive (COT) à Ilafy, dirigée par le directeur technique national Olivier Raharimanana, assisté par un cavalier expérimenté, Son Rakotomaharo et Julien Pariss, gérant du COT. Ce dernier vient d’être nommé par la Fédération pour étoffer la direction technique.

«L’objectif est de rehausser le niveau des techniciens de l’équitation car la plupart ont appris sur le tas… Dans le cadre du développement de la discipline, nous volons d’abord uniformiser le niveau des encadreurs», confie Olivier Raharimanana, premier responsable technique de la discipline. Dix sur les quinze encadreurs invités représentant le club d’Antanan­drano, du COT, de Marlyx, du club d’Imerina et du Centor, ont assisté à la première séance.

«Nous avons attaqué pour commencer les techniques de base, la pédagogie d’encadrement et plus tard le secourisme avec des spécialistes », résume le DTN du contenu de la formation. La deuxième séance, plutôt pratique, est programmée le 15 septembre.

«Nous organisons également cette formation en vue d’une autre d’envergure internationale animée par des experts de la Fédération internationale, prévue avant la fin d’année, sauf changement », poursuit Olivier Raharimanana.

Concours internationaux

La Grande île compte environ une dizaine de clubs et centres d’équitation mais certains n’ont pu venir, surtout ceux des régions, vues la situation sanitaire actuelle liée au coronavirus. Après la participation malgache aux Jeux des Iles de Maurice en 2019, puis l’annulation au dernier moment du déplacement de six cavaliers à un concours international à la Réunion au mois de mars, la Fédération concocte à partir du mois d’octobre un calendrier bien garni.

Elle organisera à partir du week-end du 24 au 25 octobre des concours toutes les deux semaines. Le premier et le dernier se dérouleront au COT Ilafy, pour deux grands crosses de saut d’obstacles naturels au Marlix à Andakana. Le championnat de Madagascar est programmé au mois d’avril 2021.

«Tous les participants obtiendront des points à l’issue de chaque concours et les mieux classés représenteront le pays à un concours international sur le sol malgache prévu vers le mois de mai », a mentionné le DTN. La Fédération compte inviter des cavaliers des pays de la région,de la Réunion, de Maurice et d’Afrique du Sud,…

«Le nombre des acteurs de l’équitation est en baisse ces derniers années. Par conséquent, nous optons pour des projets de relance et de développement», souligne Christian Ramarojaona, président de la Fédération.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi