Social

Grande messe – Mention très bien à l’organisation

« Impeccable ». Tel est, en général, le commentaire des pèlerins sur la grande messe dirigée par le pape François au site Soamandrakizay qui n’a duré qu’une heure trente. « La liturgie a été courte, mais le message que le Pape a voulu passer a été très clair », formulent à tour de rôle, quelques fidèles catholiques, hier. «L’émotion n’était pas la même que celle des autres grandes messes. C’était le pape qui faisait l’homélie », s’exprime Rindra Hasimbola, une scoute.

Les pèlerins n’ont retenu que du bon de cette visite apostolique. Ils ont fermé les yeux devant les quelques couacs, comme l’insuffisance d’écran géant, le mauvais emplacement, la galère avec la poussière rouge, ou la longue queue devant les toilettes. Zoé Rasoavelomanana, une habitante d’Imerimanjaka, avoue être très émue par l’événement. «Je suis très satisfaite. Nous devrons changer de mentalité, avec ces messages du pape », lance-t-elle. D’autres ont surtout retenu le message de paix, d’espérance et d’amour dans l’homélie du pape et espère que cela va apporter du changement aux malgaches. « Notre pays peut se développer si nous agissons dans la fraternité et la solidarité, comme le pape a dit. Voyez-vous même, aucun débordement n’a été constaté à la sortie du site. Le respect mutuel a été à la base de cette bonne organisation », a dit Serge Rakotomavo, un fidèle qui a assisté à la messe.

Avant la fin de la messe, il a été demandé aux pèlerins d’attendre l’organisation avant de sortir, pour éviter tout accident. Des éléments de force de l’ordre ont cadré totalement la sortie des environs un million de personnes qui ont assisté à cette messe. Ce qui a valu un zéro bousculade à l’entrée et à la sortie.