Actualités Océan indien

La Réunion – Un nouveau président à l’Université

Fin du suspense. Hier après-midi à l’occasion de la réunion du conseil d’administration, Frédéric Miranville a été élu président de l’université de La Réunion.

Le 1er juillet dernier, le vote n’avait pu dé­partager les trois candidats en lice à savoir Gilles Lajoie, Jean-Claude Chabriat et Frédéric Miranville. Aucune majorité ne s’était dégagée. Depuis, des rencontres ont eu lieu. Les discussions sont allées bon train et deux des trois postulants ont pu se mettre d’accord en scellant une plateforme d’union. Il s’agit de Gilles Lajoie qui avait obtenu 17 voix lors de la dernière consultation et de Frédéric Miranville
(3 voix).
Il faut 19 voix pour avoir la majorité et donc décrocher la présidence de l’université. Jean-Claude Chabriat (16 voix), le troisième candidat, n’a pas souhaité rejoindre cette plateforme. Mais les deux autres signataires qui ont tenu une conférence de presse, ce matin, soit quelques heures avant l’élection, insistent sur les possibilités d’ouverture existantes.
L’accord préconise ainsi une gouvernance partagée. En clair, Frédéric Miranville, ancien vice-président de l’Université de La Réunion, professeur en physique du bâtiment prend la présidence de l’université et Gilles Lajoie, docteur en géographie et diplômé en sociologie,  devient président du conseil académique. Mais il a fallu attendre l’élection de l’après-midi.

Ouverture
L’Université de La Réunion deviendrait ainsi le deuxième établissement, après le Jules Verne en Picardie, à mettre en place cette forme de gouvernance prévue par la loi de 2013.
Jusqu’ici Mohamed Rochdi, président sortant, cumulait les deux fonctions. Gilles Lajoie et Frédéric Miranville se félicitent de cet accord. «C’est le choix de la cohérence, de la confiance, et cette plateforme traduit surtout une volonté d’ouverture pour faire avancer l’université de la Réunion dont le projet est soutenu par la Région», disent-ils en citant un proverbe africain : «tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin».
Dans le milieu économique, la nouvelle a été accueillie de manière positive. Suite à l’annonce des résultats, le président de la Chambre de Commerce et d’industrie de La Réunion, Ibrahim Patel, a félicité Frédéric Miranville pour son élection. « Je suis certain qu’aux côtés de Gilles Lajoie, en charge du Conseil Académique, il donnera une impulsion positive et dynamique à l’enseignement supérieur, au profit des jeunes et de l’excellence du territoire », a-t-il indiqué.

© JIR

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter