Accueil » A la une » Rocade digue – Un aide-chauffeur tué sous son véhicule
A la une Faits divers

Rocade digue – Un aide-chauffeur tué sous son véhicule

Le  camion  immobilisé  dans  le  marais  après  avoir  été  hors  de  contrôle.

Les commandes de direction et du système de frein d’un camion industriel n’ont pas répondu sur la route digue. Désemparé, l’aide-chauffeur a sauté et s’est retrouvé écrasé sous une roue.

Un accident de la circulation a provoqué un attroupement et perturbé la circulation sur la rocade de Tana à Andohatapenaka hier. L’aide-chauffeur d’un camion appartenant à une société spécialisée dans les travaux industriels a trouvé la mort. Le conducteur a eu pour sa part plus de peur que de mal.

Ces scènes de désolation se sont produites sur la nouvelle bretelle rejoignant la gare routière Maki à Andohatapenaka, près du rond-point. Le poids lourd, lancé à toute vitesse s’est précipité hors de la route, pour faire un plongeon dans un marécage. Désemparé, l’aide-chauffeur, installé dans la cabine du camion avant que l’accident ne se produise, a commis l’irréparable en ouvrant sa portière pour sauter par-dessus le véhicule en marche. N’ayant pas pu se projeter bien loin, il s’est retrouvé dans la course du camion, piégé sous le châssis.

C’est alors que la roue arrière droite du poids lourd l’a écrasé en pleine tête. Le malheureux a été tué sur le coup. Un éclatement de la boîte crânienne lui était fatal. Alors que le camion ne pouvant pas s’arrêter a continué sa course folle, le corps méconnaissable du défunt gisait sur son passage.

Défaillances

Le véhicule fou a terminé sa course en effectuant un plongeon dans le marais. Des dégâts matériels sont visibles mais le camion était encore entier et semblait encore en état de reprendre la route. Toute la partie de la cabine s’est immobilisée dans le marais jonché de jacinthes d’eau et la remorque était restée suspendue à travers le talus.

Selon les informations recueillies, une combinaison de défaillance mécanique était à l’origine du drame. La direction était apparemment devenue inopérante alors que le camion avait déjà pris de la vitesse, précipitant celui-ci dans le marais. Ayant perdu le contrôle de la situation, le chauffeur a tenté d’arrêter le mastodonte mais il n’en était rien. Le système de freinage n’a pas répondu. Pensant que son sort était scellé pendant les quelques secondes où le conducteur se battait contre les commandes pour reprendre le contrôle, l’aide-chauffeur a décidé de sauter du véhicule.

Sa dépouille a été conduite à la morgue du centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona. Après constat par la brigade de l’accident auprès de la police urbaine d’Antananarivo, le camion a été enlevé du lieu de l’accident.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter