Accueil » Editorial » Différence de taille
Editorial

Différence de taille

Premier revers pour les jeunes Ankoay à l’Afrobasket U18. Face au Sénégal on savait la tâche énorme sans être insurmontable. Les deux premiers quart-temps étaient à l’avantage des Ankoay. La taille et l’expérience des Sénégalais ont fait la différence par la suite. Ils ont bien maîtrisé le match sans forcer. Les deux équipes se retrouveront peut-être en demi-finales ou en finale, qui sait? Le match d’hier a permis de savoir le chemin qu’il faut faire pour ravir un titre continental. Les progrès ne se réalisent pas entre deux matches. C’est le résultat des années d’efforts et de travail, des investissements en infrastructures et en encadrement. Les miracles sont rares sinon inexistants en sports. Pour gagner un dixième de secondes en natation et en athlétisme, il faut trimer pendant des années.

Pour les sports de petit terrain, il faut dire que c’est galère au niveau des infrastructures. Les ligues de Tana de basketball, de volleyball et de handball sont obligées de faire disputer leur championnat sur des terrains privés voire des terrains de fokontany faute d’infrastructures municipales censées être au service des associations sportives. Depuis la construction du stade Barea, les petits terrains ne sont plus accessibles. Lors de l’inauguration d’Analamanga Parc, les amateurs de ces disciplines en avaient touché mot au président de la République, mais depuis les choses n’ont pas bougé.

On a le droit d’avoir des soucis pour les Jeux des îles 2023 concernant la préparation des athlètes. Il n’y a pas que les Barea. Pour finir premier, dont on présume que c’est l’objectif dans une année électorale, il faut rafler le maximum de médailles en athlétisme et en natation. Ce qui est loin d’être évident à en juger les réalités actuelles.

Ce qui est positif c’est que les Ankoay peuvent garantir l’avenir mais il faut pérenniser les efforts. On verra si les Ankoay pourront participer quand le tournoi se disputera sur le continent. Les sous ont toujours constitué un obstacle de taille.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter