Economie

Vols sur Tsaradia : Les tarifs actuels prêtent à confusion

Augmentation apparente. Les prix coûtent chers en cette période de vacances, que beaucoup ont le sentiment que la compagnie aérienne Tsaradia a fait monter le prix des billets. Une stratégie coïncidant peut-être avec l’augmentation du nombre de passagers désirant aller en provinces en cette haute saison. « J’ai l’habitude de prendre Tsaradia pour aller à Toliara. Lundi, le prix avancé par l’agence avoisine les un million d’ariary pour un aller-simple. C’est incompréhensible, car cette destination coûte au maximum 600 000 ariary », raconte une passagère.

Mais le tarif appliqué depuis l’ouverture de la compagnie aérienne malgache en 2018 est indiqué ne pas changer, même en cette période de haute saison.

« Il n’y a pas de tarif en haute et basse saison. Le prix des billets dépend plutôt des offres choisies par les passagers », explique d’emblée Bodosoa Rakotomena, directrice commerciale de Tsaradia. Démonstration en appui via le site web de la compagnie, l’aller-simple pour Toliara existe bel et bien en un million d’ariary en aller-simple, au départ de Tana, mais en gamme « privilège ». Une gamme tarifaire qui inclut des billets remboursables, modifiables et sans pénalité. « Le tarif varie en fonction de la gamme choisie. La gamme peut comprendre des tarifs sans bagages, des tarifs promotionnels, des ventes flash, des tarifs non remboursables et non modifiables. Il dépend surtout de la période de l’achat des billets. Il existe onze niveaux tarifaires, quelle que soit la destination», précise la responsable.

Le prix sur la gamme tarifaire « légèreté », c’est-à-dire, sans bagages et acheté cette semaine est de 368 000 ariary pour la destination Toliara. Et quand cette gamme tarifaire est épuisée, la compagnie propose sur d’autres gammes encore disponibles. Ce sont ces autres prix, plus élevés, car ils montent en gamme, qui dérangent les passagers. Les passagers de dernière minute devront ainsi faire face à des prix élevés. « Les marges bénéficiaires de la compagnie aérienne ne dépassent pas les 3% autorisés. Il faut savoir que le prix d’un billet comprend 25% de redevances aéroportuaires, 30% de prix du carburant plus les diverses charges d’exploitation», souligne Bodosoa Rakotomena.

Toutefois, à entendre ces explications, ceux qui achètent tôt leurs billets, c’est-à-dire, des mois ou des semaines avant la date souhaitée, bénéficient ainsi de prix bas. La compagnie annonce, par ailleurs, que les perturbations de vols sont notamment dues à l’insuffisance de la flotte. Tsaradia utilise cinq appareils ATR 72 qui font le tour de Madagascar tous les jours, dont un est actuellement en « check ». Un sixième appareil est prévu arriver au mois de septembre permettant des vols bi-quotidiens vers toutes les destinations au départ de la capitale. Deux autres twins sont également opérationnels.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter