Economie

Entreprises – Le FIVMPAMA va miser sur les jeunes entrepreneurs

Les jeunes seront préparés pour rejoindre le groupement des entrepreneurs nationaux. Le FIVMPAMA cible deux millions deux cent mille entreprises.

Pour la longévité de l’entrepreneuriat malgache. Faciliter l’accès des jeunes au seuil du milieu professionnel, au monde de l’entrepreneuriat, figure parmi les priorités d’Andrianavalomanana Razafiarison, élu, à l’unanimité, nouveau président, lors de l’assemblée générale élective du Fivondronan’ny Mpandraharahara Malagasy (Fivmpama). Réunis dans la matinée d’hier à la Chambre de Commerce et d’Industrie à Antaninarenina, les membres actuels comme nouveaux de ce groupement des entrepreneurs malgaches se sont attelés à réaffirmer leur solidarité dans la promotion du « protectionnisme intelligent». Réalité méconnue de la jeunesse, les entrepreneurs malgaches se taillent, actuellement, une part minime du marché intérieur, en raison de la surabondance des produits importés nuisibles à la production locale.

Le nouveau président du FIVMPAMA, Andrianavalo­manana Razafiarison, veut réveiller la conscience de tous les opérateurs économiques malgaches en évoquant « la nécessité de l’entraide pour sécuriser les activités des entrepreneurs malgaches ». Il en appelle même à « la cohésion pour constituer une interconnexion solide, afin
d’assurer un circuit économique permettant des échanges bénéfiques et réciproques ». Plusieurs jeunes entrepreneurs font maintenant leur entrée au sein du FIVMPAMA et le nouveau conseil d’Adminis­tration compte les colistiers d’Andrianavalo­manana Razafiarison, dont le mandat part de 2019 à 2021. L’omniprésence des deux millions deux cent mille entreprises informelles constitue un défi de taille qui s’impose aux nouveaux
dirigeants du FIVMPAMA.

Initiatives juvéniles
« Les jeunes entrepreneurs malgaches impliqués dans l’activité entrepreneuriale vont constituer l’avenir du FIVMPAMA», réitère Andria­navalomanana Razafiarison dans l’explication du programme pour son mandat. Le FIVMPAMA prendra en compte les initiatives juvéniles pour pérenniser les activités actuellement entamées et développées par les seniors. Comptant sur le soutien indéfectible de l’État dans la promotion et la protection des activités des opérateurs nationaux, le FIVMPAMA fédère, en son sein, tous les entrepreneurs malgaches en activité à l’étranger et sur le territoire de la République de Madagascar.

Pour le moment, la majorité œuvre au niveau des très petites et moyennes entreprises et parmi eux se trouvent des jeunes qui entreprennent en bravant tous les risques et périls. « Même le drapeau national en vente en plusieurs exemplaires, chaque 26 juin, est disponible sur le marché local en tant que produit importé »,
regrette Andrianavalomanana Razafi­arison. Entrepreneur et enseignant de son état en tant que formateur à l’Ecole supérieure des douanes et à l’Institut National des Sciences Comptables et de l’Administration d’Entre­prises, Andria­navalomanana Razafiarison veut remédier aux lacunes de l’éducation par « une commission en charge des relations avec les établissements d’enseignement et de formation, nouvellement mise sur pied au sein du FIVMPAMA».