Accueil » A la une » Traitement de la covid-19 – Plus de cinq-cents contaminés guérissent à domicile
A la une Magazine Santé

Traitement de la covid-19 – Plus de cinq-cents contaminés guérissent à domicile

Le  bilan  d’hier  n’a  enregistré  aucun  décès  selon  la  professeure  Hanta Marie  Danielle  Vololontiana.

Pour la première fois hier, une révélation de plus de cinq cent cas guéris à domicile est faite sans précision ni de quartiers ni de régions ni de traitement suivi.

Ils sont cinq cent-trente-neuf à être déclarés guéris à domicile hier. Un total évoqué par la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, qui n’a pas précisé le mode de traitement suivi par les malades avant leur guérison. À côté de ces contaminés qui se sont soignés à domicile afin d’être guéris se trouvent trente-cinq patients déclarés guéris après leur hospitalisation. Il y en a huit à l’hôpital de Befelatanana, deux à Andohatapenaka et sept à Anosiala.

En dehors de ces cas de guérison répertoriés dans les hôpitaux de la capitale, quatre guéris sont répertoriés à Antsirabe, deux à Fianarantsoa, neuf à Analanjirofo. Trois malades à Toamasina sont également sortis guéris dont deux ont suivi du traitement à l’hôpital d’Analakininina et un au centre hospitalier de Morafeno. Depuis le début de la pandémie, la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana a parlé de « critères pour conclure à la guérison ». Outre la disparition progressive des symptômes chez le patient, la guérison devait être confirmée par les résultats négatifs de deux tests de vérification du coronavirus dans l’organisme ou tests PCR. Ces tests doivent être espacés de quarante-huit heures.

Spontanéité?

Ces tests visant à vérifier le coronavirus chez le patient contaminé intervient vers le dixième jour du traitement. Un processus resté valable à Toamasina, d’après les précisions d’un responsable hier. Le total des tests PCR depuis le début de la pandémie livré hier est de 26 160, tandis que la veille, un total d’un peu moins de vingt six mille tests PCR effectués a été fourni. La différence entre ces deux chiffres des deux jours successifs fait état de deux cent quatre vingt seize tests PCR réalisés.

Avec l’annonce de cinq cent soixante-quatorze guéris hier, la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana n’a plus rappelé l’attestation de la guérison par la réalisation de tests PCR à deux reprises. La guérison suite au traitement à base de Covid-Organics ou tisane CVO a été rappelée pour la dernière fois il y a trois semaines. Les résultats des traitements par essais cliniques de la combinaison de l’artésunate et de la vitamine C sont attendus cette semaine afin de déterminer le médicament efficace conduisant à la guérison de tous les porteurs de Covid-19. Parmi les mille sept cent soixante dix neuf contaminés totalisés jusque-là, cent un ont été rapportés hier dont quatre-vingt-seize dans la région Analamanga, deux dans la région Atsinanana, trois dans la région Matsiatra-Ambony. Avec douze cas graves annoncés hier, cinquante-trois patients en état grave sont enregistrés dont cinquante-et-un suivent du traitement dans trois hôpitaux de la capitale.

3 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • «Foutaise » ! Rien mais vraiment rien ne dit que le CVO y était pour la guérison de ces plus de 500 malades .Il ne manquait plus qu’une illuminée porte parole du gouvernement fasse son speech en encensant ce tambavy . A notre humble avis en dehors de l’histoire naturelle des 85% de formes asymptomatiques et des 15 % de formes mineures du covid 19 , les autorités sanitaires n’ont plus le choix que de désengorger car les lits d’hospitalisation sont saturés . Les recommandations de l’OMS arrivant à point pour la mise en place d’un comité régional d’experts pour la pharmacopée traditionnelle , sonnent comme un recadrage du CVO organics et des essais cliniques Artesunate-vitamine C .Les spots publicitaires à la télévision nationale sur l’Artemisia annua et les résultats in vitro de Professeur Seeberger de l’institut Mark-Planck en Allemagne n’y feront rien . A ce jour il n’y a que le REMDESIVIR la seule molécule antivirale contre le SARS-COV 2 admise par l’agence de médicaments aux États Unis et en France pour diminuer de 1/3 les hospitalisations .La DEXAMETHASONE. un traitement qui va agir contre la surinflammation des tissus avec 30% de décès en moins pour les formes graves en réanimation. Au total donc l’ Artemisia avec son principe actif Artemisinine dans le CVO et l’Artesunate est destiné à combattre uniquement le paludisme . Si la chloroquine un autre traitement antipaludéen n’a pas fait la preuve de son efficacité contre le covid 19 , il est illusoire d’espérer le contraire avec l’Artemisia .
    Ces nombres de décès qui ne sont répertoriés dans les statistiques officiels de la maladie à coronavirus interpellent . Il y a eu déjà le cas suspect d’un professeur agrégé en Médecine à la retraite et récemment ce député dont les décès ont été liés à des maladies pulmonaires . On chuchote dans certains cercles avisés que les vieux démons du complotisme et de la paranoïa refont surface et alimentent les discours en coulisses de certains responsables étatitiques sur cette aggravation des cas contaminés comme si le fait d’avoir traîné dans la boue l’institut Pasteur ne leur suffit pas . Le confinement total devrait venir à bout logiquement des CLUSTERS et contenir la propagation de l’épidémie . Le pays devrait s’attendre encore à des moments difficiles avec la circulation active du virus surtout l’indiscipline de la population n’aidant pas . L’économie va en pâtir gravement et les conséquences sociales seront désastreuses . Nous devrons garder notre solidarité nationale face à cette épreuve contre cet ennemi invisible et gardons nos confiances à ces valeureux soignants .

  • Si je lis bien l’article; ces deux derniers jours il y a eut 296 tests réalisés avec 101 contaminés. 296-101=195 tests qui correspondraient à des cas de guérison ou à des « primo » tests sur des personnes négatives. Or l’article mentionne plus de 500 cas de guérison pour 195 tests….
    Cherchez l’erreur.

Voir aussi