Accueil » Sport » Aviron – La Fédération implante ses bases
Sport

Aviron – La Fédération implante ses bases

La  Fédération  priorise  la  mise  en  place  des  ligues  et  l’organisation  de  compétitions.

Mise en place des structures de base. La ligue régionale d’aviron de Menabe vient de voir le jour. Cette toute première ligue affiliée à la Fédération malgache d’aviron a été mise en place officiellement à la fin juin à Morondava.

Les trois clubs existant dans la région ont confié la présidence à Julienne Patricia Raharimalala, pour un mandat de quatre ans. La ligue compte pour l’heure vingt rameurs répartis dans ces trois clubs, à savoir le Club aviron Belo Tsiribihy qui a cinq membres, même effectif pour le Club aviron Belo Avaratsy et dix rameurs pour le Club Vezo Mpivey Aviron de Morondava ville.

Après plus de dix années d’association avec trois au­tres disciplines notamment la voile, le surf et le canoëkayak dans une même Fédération, l’aviron a pris son indépendance l’an passé. La Fédération malgache de l’aviron a reçu son certificat de conformité le 16 janvier. Sans démembrement depuis, le vice-président de la Fédération multidisciplinaire, Mouhidine Mohamad, a été désigné à la tête de l’instance nationale de l’aviron.

Ce dernier aura pour mission principale de mettre en place les structures de base. «Nous sommes affiliés à la Fédération internationale des sociétés d’aviron (FISA) depuis 2007 et la Fédération intégrait un an plus tard la Fédération africaine en 2008 », tient à rappeler le président de la Fédération, Mouhidine Mohamad.

La création de deux autres ligues régionales figure dans les priorités de la Fédération cette année. «La mise en place de la ligue de Vatovavy Fitovinany où se trouvera d’ailleurs le siège de la Fédération est programmée très prochainement. Cela n’attend plus que l’évolution de la crise sanitaire liée à l’épidémie du coronavirus », confie le patron de la discipline. Trois clubs y existent déjà , Manan­jary, Manakara et Vohipeno.

Et dans ce sens, la Fédé­ration poursuivra la mise en place d’une nouvelle ligue à Atsimo Andrefana, prévue avant la fin d’année. Faute de matériel, la Fédération concocte, avec les moyens du bord, des courses d’aviron traditionnel ou plutôt le «lakambezo».

« Nous organiserons régulièrement avec ces ligues des compétitions de vulgarisation sur la distance de champ de course de 200km», lance le président de la Fédération. «Des équipements, dont huit bateaux, sont coincés au port de Toamasina depuis le mois de juin 2019. Nous sollicitons ainsi l’aide du ministère de la Jeunesse et des sports pour les débloquer», signale le numéro un de la Fédération.

Concernant les activités internationales, Madagascar a été invité à la formation des arbitres, coaches et athlètes, prévue à la fin mars à Maurice mais annulée à cause de la crise sanitaire. D’autres formations de hanka-class, une autre forme de l’aviron kitté de voile, sont aussi programmées en Afrique du sud et à Maurice dès que la situation sanitaire retrouvera son cours normal.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi