Accueil » A la une » Atsimo Andrefana – Un cas suspect de covid-19 à Ankililoaka
A la une Régions

Atsimo Andrefana – Un cas suspect de covid-19 à Ankililoaka

Le  commandement  opérationnel  pour  la  gestion  de  la  Covid-19  pour  le  district de  Toliara  2  lors  de  la  descente  à  Soahazo.

Les communes rurales d’Ankililoaka, de Marofoty et de Soahazo ont étaient les passages obligés des funérailles en provenance de la capitale.

Une forte suspicion de cas de covid-19 dans la commune rurale d’Ankililoaka, située à 60 km de Toliara, fait discourir. La personne suspecte, habitant à Ankililoaka a assisté à une veillée funèbre pendant deux jours à Marofoty, une autre commune un peu éloignée. Le convoi obituaire est indiqué par des sources locales, en provenance d’Antananarivo. L’inhumation a par la suite été organisée dans la commune de Soahazo, sur la RN9 menant vers Morombe.

La suspecte se serait sentie fébrile à son retour des obsèques et a décidé de se faire tester à la covid-19. C’était il y a deux semaines. Des sources médicales rapportent que la personne est testée positive sur TDR et les résultats du PCR sont attendus dans les jours qui viennent. En tout cas, le professeur Vololontiana Hanta du Centre de commandement opérationnel d’Ivato, ne l’a pas encore signalé dans l’émission journalière sur la situation de la pandé­mie dans le pays.

Rappel à l’ordre

Le centre de commandement opérationnel (CCO) pour la gestion du coronavirus dans le district de Toliara II, a effectué une descente dans les communes d’Ankili­loaka et de Soahazo lundi dernier. Le but a été de sensibiliser la population à se protéger et à respecter les gestes barrières pour limiter l’éventuelle propagation du virus. Fitahiananahary Parfait Joujou, maire de la commune rurale d’Ankili­loaka a souligné que des précautions ont été prises.

« La personne suspectée est actuellement à Toliara. Son entourage, direct ici à Ankililoaka a été appelé à se mettre en quarantaine chez eux. Des laborantins ont effectué des prélèvements sur ces personnes. Des sensibilisations sur les gestes barrières battent leur plein actuellement dans notre commune », a-t-il détaillé hier. Le maire précise qu’aucun prélèvement en revanche, n’a été fait sur les personnes entrées en contact avec la personne suspectée porteuse du coronavirus aux funérailles à Marofoty, ni à Soahazo.

Du moins jusqu’ici. Au total, la région Atsimo Andrefana enregistre une centaine de personnes en quarantaine et 61 prélèvements ont été envoyés aux laboratoires de la capitale. La région se barricade également car le transport de passagers au départ de Toliara vers Ambovombe et de là vers la cité du soleil, a été suspendu depuis lundi. « La décision viendrait plutôt des autorités de la région Atsimo Andrefana et non pas de l’Androy », précise le gouverneur de la région Androy, Soja Lahimaro.

Une source locale prétend une suspicion de covid-19 également à Ambo­vombe. L’axe RN7 et l’entrée au niveau d’Andatabo est très règlementé. Le barrage au niveau de Bela­landa rejoignant l’axe RN9 vers le nord a été renforcé. Le nombre de passagers dans les taxi-brousses a été revu et la prise de température est obligatoire pour tout le monde.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi