A la une Social

Huitièmes de finale – Revivez l’odyssée d’Alexandrie

Une vague aux couleurs blanc, rouge et vert a envahi les rues d’Alexandrie, dimanche, après la qualification des Barea. Les quatre-cent soixante-dix personnes ayant fait le déplacement ont fait écho à l’explosion de joie de la nation.

La joie et la fierté se lisaient sur les visages des supporters malgaches dans les rues d’Alexandrie

Une nation, une équipe. Les Malgaches l’ont une nouvelle fois, démontré lors du match de dimanche, comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Tout comme les Malgaches dans le monde entier, les quatre-cent soixante-dix personnes qui ont fait le déplacement à Alexandrie, ont vibré avec les Barea.
C’est un public bouillonnant qui a, en effet, accueilli et soutenu l’équipe nationale, dès l’échauffement, jusqu’au dernier tir au but, sonnant la victoire et la qualification historique pour les quarts de finale de la CAN. Durant les cent-vingt minutes du match et durant la séance des tirs-au-but, les supporters malgaches ont mis le feu à l’ambiance du stade d’Alexandrie. La ferveur du public africain est ce qui différencie la CAN des autres compétitions continentaux. En cette fin d’après-midi dominical, le public a fait le show.
Le spectacle servi par le public malgache dans les gradins du stade d’Alexandrie a fait écho à la prestation d’anthologie de leurs joueurs sur le terrain. Les décibels s’affolaient un peu plus après chacun des deux buts inscrits par les Barea, dans le temps règlementaire. Une explosion de joie qui a gagné le couple présidentiel, également, du voyage. Dans la tribune d’honneur, Andry Rajoelina et son épouse n’ont pas boudé le plaisir après la victoire des Barea.

Communion
Si l’image du Chef de l’État sautillant de joie, le poing levé en triomphe, n’a pas échappé aux réalisateurs de la retransmission en direct du match, les pas de danse de Mialy Rajoelina, première dame, endossant le maillot des Barea a, aussi, ravi les internautes. L’égalisation à deux reprises par les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC), n’a pas suffi à doucher l’ardeur des cris, des chants et des danses, ainsi que, les prières de certains des Malgaches venus pour soutenir leur équipe.
Accompagnés par la fanfare de l’armée, ponctués par les vocalises envoutantes du groupe Zaza Kanto, les quatre-cent soixante-dix supporters ont porté l’équipe nationale, durant chaque minute du match. Une communion que les hommes de Nicolas Dupuis, entraineur, ont marqué à leur manière, à la fin du match. Spontanément, les joueurs se sont avancés vers les supporters en mimant le fameux « danse du Barea », qui marquera l’édition 2019, de la CAN. Joueurs et supporters ont ensuite fait un claping.
Dans cette ambiance jubilatoire, le défenseur central Pascal Razaka, a offert son maillot à l’un des membres du groupe Zaza Kanto.
« Nous ne sommes peut-être que quatre-cent soixante-dix à avoir fait le voyage, mais nous portons la voix de toute la nation malgache », a déclaré le Président de la République. Affrété par un avion spécial mis à disposition par l’État, et payant de leurs poches les frais du voyage et du séjour, les supporters qui ont joint Alexandrie ont accompli la mission qu’ils se sont données, c’est-à-dire affirmer le soutien de tout un pays envers son équipe nationale.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter