Actualités Régions

Toliara – Hugues Lezo investi à la tête de l’Université

Cinq mois après son élection, le nouveau président de l’Université a pris officiellement ses fonctions au campus de Maninday. Il se veut rassembleur.

C’est parti pour trois ans. Succédant au Pr Alphonse Dina qui a terminé son mandat, le Pr Hugues Lezo a officiellement pris ses fonctions le lundi 6 juin, au cours d’une cérémonie organisée  dans le campus de Maninday. La grande famille de l’Université du Sud s’est retrouvée dans l’amphithéâtre Fiakara Jean Ferlin avec de nombreuses personnalités civiles et militaires. Entre autres, une forte délégation conduite par Jean Jacques Rabenirina, ministre de la Culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine, Gilbert François, ministre des Ressources halieutiques et de la pêche, Nourdine Chabani, ministre de l’Industrie et du développement du secteur privé, et les autres présidents des Universités de Madagascar.
Une cérémonie solennelle de remise d’épitoge a également marqué la présentation officielle des nouveaux membres du Conseil d’administration. Celui-ci comprend les doyens de Facultés, les chefs de Départements, les directeurs d’Instituts récemment élus ou nommés. Dans son discours d’investiture, le président Hugues Lezo compte poursuivre ou achever les actions de son prédécesseur à travers l’exécution d’un certain nombre de chantiers prioritaires.

Continuité
« Je continuerai ce qui a été accompli par mon prédécesseur. Mes collaborateurs seront issus de tous les départements, car la politique d’exclusion n’est pas mon genre. Mes priorités seront orientées vers la réhabilitation des infrastructures existantes et la construction de bâtiments afin d’abriter de nouvelles filières. Je vais surtout mettre en avant mon esprit rassembleur pour cimenter la cohésion des professeurs, du personnel administratif et des étudiants », déclare-t-il.
Jean Jacques Rabenirina qui a représenté la ministre de tutelle, s’est adressé en particulier aux étudiants pour leur laner un message. Il a spécifié que l’université de Maninday est une référence car beaucoup de cadres de l’Administration en sont sortis, dont lui-même. Il leur a conseillé de ne pas se laisser manipuler par les politiciens. Pour conclure, il a mis en avant que seule la réussite doit être leur maitre-mot durant leurs études.

Francis Ramanantsoa