Actualités Economie

Alaotra Mangoro – La RN3A dans son pire état

La route RN3A, longue d’environ une centaine de kilomètres, reliant le district d’Amparafaravola à celui d’Ambatondrazaka par le carrefour de Vohidiala – à 25 km au sud d’Ambatondrazaka – est en pleine dégradation et d’effondrement. De grands camions et des gros poids lourds avec des charges dépassant largement la limite autorisée y font le va-et-vient presque quotidiennement. Les panneaux de signalisation, indiquant les limites de charge ne sont plus sur cet axe ou presque. La construction de cette route date de la première République. Elle a été déjà goudronnée, et semble nécessiter une sérieuse réparation.

À noter que la majeure partie de la RN3A, qui se termine au carrefour menant à Anosimboahangy, Andilamena, est construite sur un remblai de rizières et de terrains marécageux. Depuis l’affluence des poids-lourds dans la région, leur dégradation s’est accélérée.  « La destruction, ça peut toujours arriver, certes, mais, à mon avis ce sont ces hors-la-loi (ndlr : gros camions bien chargés) qui ont tout précipité les dégradations », souligne Murielle Antsa Soalaza, native d’Alaotra de passage à Ambaiboho de la commune rurale de Morarano.  « Cette route n’a jamais été aussi dégradée, et cela ne s’est jamais fait aussi rapidement », martèle-t-elle.

Hery Fils Andrianandraina