Actualités Politique

A chaud

Les natifs du Sofia en ordre dispersés.

Après qu’un groupe de jeunes personnes se présentant comme membre de l’association des « Zanaky ny faritra Sofia » ont, à deux reprises, affirmé leur soutien au sénateur Lylison René de Roland et demandé l’arrêt des poursuites à son encontre, un autre groupe s’attribuant le titre de cadres natifs de Sofia, a aussi donné de la voix, hier. Ces individus qui ont à demi-mot dénoncé la déclaration de leurs cadets en soutenant que le dossier est une affaire d’État et non d’une région. Ces cadres ajoutent, aussi, que « du temps de la Transition les Forces d’interventions spéciales (FIS), avec aux commandes, le colonel Lylison, ont déjà poursuivi et interpellé des notables de cette région ». Ils soutiennent que « plusieurs natifs du Sofia n’adoubent pas le dénigrement du pouvoir ».

Présentation de recommandations.

Ce jour se tiendra au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à Alarobia, la restitution de l’atelier sur le processus d’enregistrement des électeurs. Une initiative afin d’éviter les crises postélectorales. En cette occasion, les recommandations issues des deux jours et demi d’échanges entre les participants devraient être exposé. Des avis que la CENI devrait prendre en compte dans ses actions de révision, voir de refonte de la liste électorale. Lors du premier jour d’atelier, mardi, l’Organisation non-gouvernementale (ONG), Tolotsoa a indiqué dans un rapport d’audit que plus de 25% des personnes en âge et ayant le droit de vote ne sont pas inscrits dans la liste électorale.

 Une vingtaine de nomination par le conseil des ministres.

Due au changement du gouvernement, les vagues de nomination de nouveaux hauts responsables ministériels, par le conseil des ministres, s’enchaînent. Hier, vingt nouvelles personnalités ont été nommées à des postes à hautes responsabilités auprès du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, celui de l’Éducation nationale et du ministère de la Culture, de la promotion de l’Artisanat et de la sauvegarde du patrimoine. Ce dernier a concentré le gros des responsables nouvellement nommées, hier, avec dix-huit nouvelles nominations.