Accueil » A la une » Football – FMF : La FIFA exige des élections
A la une Sport

Football – FMF : La FIFA exige des élections

L’équipe  d’Alfred  Randriamanampisoa  lors  de  sa  dernière  assemblée  générale,  tenue  au  Palais  des  Sports.

L’instance internationale a tranché par rapport à la situation de la FMF. Des élections doivent être organisées impérativement, précédées de la mise en place de commissions électorales.

C’est le meilleur moyen pour en finir avec cette crise, qui mine à la Fédération Malgache de Football depuis plusieurs mois. La FIFA a exigé, à travers une lettre officielle, que des élections devront être impérativement organisées. Elle a également recommandé la nomination en assemblée générale de commissions électorales (première instance et recours), qui agiront sur la base de textes conformes, dont un code électoral à jour.

Dans sa missive, l’instance internationale a également confirmé et ce, de manière définitive, la désignation du premier vice-président en tant que patron par intérim de la FMF. Elle se base ainsi sur les statuts pour confirmer que en cas de vacance du président, ses fonctions sont exercées par le vice-président… la présidence doit ainsi être assurée par le premier vice-président, Victorien Andrianony.

Raoul Rabekoto a confié les rênes de la Maison du Football à Victorien Andria­nony, en 2020. Depuis, ce dernier était censé diriger la Maison du Football. Cepen­dant, sa nomination a été remise en cause à maintes reprises par quatre mem­bres du comité exécutif, emmenés par le deuxième vice-président, Alfred Randria­ma­nampisoa.

Transition

Les précisions de la FIFA doivent maintenant mettre fin aux manœuvres dissidentes de l’aile Alfred, sous peine de se voir infliger des sanctions individuelles pour avoir troublé la période intérimaire.

Cet intérim doit déboucher sur l’avènement de nouveaux dirigeants. Pas seulement au niveau fédéral, mais à tous les échelons, à savoir les sections et les ligues régionales. Des dirigeants qui prioriseront l’aspect sportif, au lieu de se soucier de leurs intérêts politiques, espérons-le.

La phase transitoire sera suivie de près par l’instance internationale. Elle enverra des représentants sur la Grande ile d’ici peu : Une mission conjointe FIFA-CAF sera prochainement dépêchée à Antananarivo pour accompagner la FMF dans les étapes clés de cette transition.

Cette période de transition doit être dépourvue de tout accroc, toujours d’après la maison mère : Tolérance zéro à l’égard des intimations et des pressions de toutes sortes exercées sur les membres, les organes et l’administration de la FMF, qui doivent diriger leurs affaires en toute indépendance et sans l’immixtion inclue de parties tierces.Un message clair en direction de certains membres du comité exécutif, qui n’ont pas hésité à recourir à des menaces individuelles envers leurs pairs auparavant.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter