Accueil » Faits divers » Meurtre à Ambohibao – Un Français croupit à Tsiafahy
Faits divers

Meurtre à Ambohibao – Un Français croupit à Tsiafahy

Sort fixé. Le Français soupçonné d’avoir violé et tué sa compagne malgache, à Ambohibao Antehiroka, a été placé sous mandat de dépôt à la maison de force de Tsiafahy, selon la citation du parquet connue hier dans la soirée.

L’ambassade de France aurait été avisée de sa situation dès son arrestation le week-end dernier. Ce ressor­tissant âgée d’une soixantaine d’années est fabricant de panneau solaire. Il aurait des antécédents pas très favorables, d’après nos sources qui en connaissent beaucoup sur lui. Il s’est séparé de sa femme malgache depuis deux ans. Leurs deux enfants mineurs vivent avec lui. Il a employé une jeune fille qui, plus tard, est devenue sa compagne. Celle-ci a été abusée sexuellement et assassinée la semaine passée.

Le sexagénaire aurait de­mandé à une personne de transporter la défunte à Toamasina pour être jetée dans la mer. Sitôt avisée, la gendarmerie a procédé à l’arrestation. La dépouille de la victime a été découverte au débarras, chez le Français. Elle était enveloppée dans une bâche. Un fusil à pompe et quelques cartouches ont également été retrouvés dans la maison et une fosse dans la cour.

Le principal suspect a nié être l’auteur du meurtre. Or, ses enfants mineurs ont affirmé devant les enquêteurs que c’était lui. Il a été présen­té au procureur, hier, et renvoyé derrière les barreaux.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter