Accueil » Sport » Motocross – GP de l’Est – Claudio reste le maître au Datsara Village
Sport

Motocross – GP de l’Est – Claudio reste le maître au Datsara Village

Claudio Tida a gardé son invincibilité à domicile, hier, à l’issue du Grand Prix de l’Est. Il a livré une superbe bataille avec Ranty Ernest.Prophète en ses terres. Sur le circuit du Datsara Villa­ge de Toama­sina, Claudio Tida (KTM SX-F250 n°1) est le maître incontesté. Et il l’a de nouveau prouvé, hier, durant le Grand Prix de l’Est, troisième échéance de la saison, qu’il a remporté à l’issue d’un nouveau duel serré avec Ranty Ernest (Husqvarna FC250 n°117).
Le pilote KTM garde ainsi son invincibilité à domicile, grâce à ce deuxième succès de l’année, après celui décroché à l’Enduro Sherco. De passage à Madagascar, Tsiresy Rakotomanga (Yamaha YZF250 n°107) a pris la troisième position.
Et pourtant, la première manche n’a pas souri à Claudio. Si Danny Marcel (Yamaha YZF250 n°167) a réalisé le holeshot, le quintuple champion de Mada­gascar a rapidement pris la tête. Derrière, Ranty s’est retrouvé pris dans une chute collective au milieu du peloton, mais a néanmoins réussi à remonter rapidement.
Installé sur le fauteuil de leader, Claudio s’est, cependant, fait piéger à deux reprises par la piste rendue boueuse par les caprices de la météo et s’est fait rattraper par la Husky n°117. Dès lors, les deux se sont engagés dans une lutte acharnée. Malheureusement pour Claudio, il a chuté une troisième fois à deux tours de l’arrivée, ce qui a anéanti ses espoirs.
À la pause, le pilote KTM semblait fatigué et découragé. Il n’en était rien.

« Je vais faire mon job »
Au moment de reprendre, après avoir discuté plusieurs minutes avec l’équipe de KTM-Madauto, qui l’a soutenu moralement au moment où il en avait le plus besoin, il a glissé une phrase lourde de sens : « Allez, je vais faire mon job maintenant! ». Et son boulot, il l’a fait, avec brio, puisqu’il s’est rapidement emparé de la première place de la deuxième manche, avant de creuser un écart conséquent sur Ranty au fil des tours.
Après vingt-cinq minutes de course, plus d’une minute séparait les deux rivaux, au moment de passer le drapeau à damier. Jamais il n’a semblé flancher, même s’il s’est fait quelques petites frayeurs par moments.
Au final, Claudio et Ranty ont terminé avec le même cumul de points, soit 47 points (Ndlr : une victoire équivalant à 25 points et une deuxième place équivalant à 22 points chacun). En cas d’égalité, c’est le vainqueur de la seconde manche qui remporte la course. À la fin, le public, venu en masse pour le supporter, s’est rué vers Claudio pour le féliciter. Ses supporters l’ont même porté en triomphe sur leurs épaules, comme s’il avait remporté un nouveau titre de champion.

Haja Lucas Rakotondrazaka

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi